Retour

Trafic d’organes humains : la Convention du Conseil de l’Europe entre en vigueur

Le Secrétaire Général, Thorbjørn Jagland, appelle les États à adhérer au traité
Strasbourg 01/03/2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Trafic d’organes humains : la Convention du Conseil de l’Europe entre en vigueur

La Convention du Conseil de l’Europe contre le trafic d’organes humains (CTSE N°216) est entrée en vigueur aujourd’hui.

La convention est premier traité international visant à prévenir et à combattre le trafic d’organes humains.

Thorbjørn Jagland, Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, a salué l’entrée en vigueur de la convention et appelé les États d’Europe et d’ailleurs à y adhérer sans attendre.

 « Le commerce abject que constitue le trafic d’organes humains cause de graves violations des droits de l’homme, que nous devons prévenir et combattre vigoureusement… »