Retour Session spéciale tenue à Bucarest pour célébrer les 70 ans de la Convention culturelle européenne

Session spéciale tenue à Bucarest pour célébrer les 70 ans de la Convention culturelle européenne

Le jeudi 30 mai 2024, s'est tenue à Bucarest la réunion du Bureau du Comité directeur pour la culture, le patrimoine et le paysage (CDCPP) du Conseil de l'Europe, à l'invitation de l'Institut national roumain pour la recherche et la formation culturelles.

Cette réunion a permis de débattre de l'importance des politiques, des stratégies et des bonnes pratiques du Conseil de l'Europe pour promouvoir le rôle de la culture dans une société démocratique.

Elle a été ouverte par Raluca Turcan, ministre roumaine de la Culture, qui a déclaré : « Pour la Roumanie, c'est un véritable privilège d'accueillir cette réunion et, par la même occasion, de célébrer les 75 ans de la création du Conseil de l'Europe et les 70 ans de l'adoption de la Convention culturelle européenne. Nous sommes tous conscients et convaincus du rôle essentiel que joue le Conseil de l'Europe dans le renforcement des liens culturels entre les États membres, mais aussi du fait que ses initiatives et ses programmes encouragent la contribution de la culture au règlement des problèmes actuels de la société ».

À la fin de la journée, les invités internationaux, ainsi que les responsables d'institutions culturelles publiques, les diplomates, les universitaires et les experts en politique culturelle ont participé à une session spéciale intitulée « La Roumanie et le Conseil de l'Europe : rôles et objectifs pour la culture et le patrimoine ».

Sergiu Nistor, conseiller présidentiel, a souligné dans son intervention ce qui suit : « L'adhésion de notre pays à la Convention culturelle européenne a eu un impact significatif sur la démocratisation de la société roumaine et sur l'édification d'un État de droit ».

« Le Conseil de l'Europe nous offre avec la Convention culturelle européenne un instrument très efficace. Nous tenons à assurer tous les membres du CDCPP et les représentants du Conseil de l'Europe qu'ils peuvent compter sur la Roumanie pour atteindre les objectifs fixés », a déclaré Andrei Luca, directeur de la Direction de la Diplomatie culturelle, de l'Education et de la Science, au sein du ministère des Affaires étrangères.

Irena Guidikova, cheffe du Service des institutions et libertés démocratiques du Conseil de l'Europe, a déclaré aux délégués : « En s'engageant en faveur de la culture, du patrimoine et du paysage, comme votre pays continue de le faire aujourd'hui, la Roumanie favorise l'importante contribution de la culture, du patrimoine et du paysage à « l'âme de la démocratie », à la consolidation des fondements mêmes de la démocratie ».

Terje Birkrem Hovland, président du CDCPP, a ajouté que « les programmes et initiatives du Conseil de l'Europe (Stratégie 21, Journées européennes du patrimoine, Itinéraires culturels) encouragent la participation, les échanges culturels et le dialogue interculturel, contribuent au renforcement des collectivités locales et au développement durable. Nous avons aujourd'hui l'occasion de discuter de ce patrimoine dans le cadre de la Roumanie et, en même temps, de nous tourner vers l'avenir en promouvant la pertinence de la culture, du patrimoine et du paysage dans un monde en constante évolution ».

Carmen Croitoru, vice-présidente du CDCPP et directrice générale de l'Institut national pour la recherche et la formation culturelles (INCFC), a déclaré que « consciente du rôle fondamental de cette organisation à Strasbourg, la Roumanie a jusqu'à présent signé et ratifié 170 conventions et accords. Les prévisions et les recommandations du Conseil de l'Europe nous rappellent que la société démocratique repose sur un système d'institutions et de biens culturels qui ont une identité et un sens. Pour de nombreux pays, le domaine de la culture a un fort impact politique, car il peut agir à un niveau auquel les responsables politiques n'ont pas accès ».

L'événement était organisé par l'Institut national pour la recherche et la formation culturelles (INCFC), en partenariat avec l'Institut national du patrimoine (INP), et s'est déroulé au Musée national des beaux-arts de Roumanie (MNAR), qui se trouve dans le bâtiment historique du Palais royal de Roumanie.

 


Galerie d'images

Bucharest, Romania 30 mai 2024
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
Illustration du Comité Directeur de la Culture, du Patrimoine et du Paysage (CDCPP)
Secrétariat
  • Daniil KHOCHABO
  • Alison HELM

 Contactez-nous par e-mail