Strasbourg 4-5 mai 2015
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Conférence Internationale sur les technologies émergentes et droits de l'Homme

La Conférence Internationale sur les Technologies émergentes et droits de l'Homme a eu lieu les 4-5 mai 2015 à Strasbourg.

La Conférence a eu pour but d’identifier les enjeux prioritaires pour les droits de l’homme soulevés par les technologies émergentes et leur convergence. Ses conclusions serviront de base pour la préparation, par le DH-BIO, d’un Livre blanc.

Les technologies émergentes (telles que les nanotechnologies, les technologies de l’information ou les technologies cognitives) et leur convergence ont ouvert de nouvelles perspectives de progrès, en particulier dans le domaine de la santé humaine.

Traiter des symptômes de la maladie de Parkinson est possible grâce à la stimulation cérébrale profonde ; les nanotechnologies, combinées aux technologies de l’information, facilitent déjà certains diagnostics et le suivi des paramètres de santé de patients.

Toutefois, ces technologies ouvrent également la voie à de nouvelles possibilités d’interventions sur les êtres humains, qui peuvent être plus invasives voire intrusives, et influencer et modifier éventuellement les individus.

  • De tels développements soulèvent des questions touchant notamment l’autonomie, l’intégrité et la vie privée de la personne.
  • Des dispositifs neurologiques implantés dans le cerveau mettent-ils en jeu le libre arbitre de la personne ?
  • Quelles peuvent être les conséquences de la convergence entre les nanotechnologies et les technologies de l’information pour la protection de nos données à caractère personnel ?
  • Qui aura accès aux applications de ces technologies ?
  • La gouvernance déjà en place sera-t-elle remise en cause alors que les frontières s’estompent entre le champ biomédical et les autres domaines d’application de ces technologies ?