Retour

Deux jours de formation pour les journalistes sur les principes clés de la bioéthique

9-10 Octobre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Deux jours de formation pour les journalistes sur les principes clés de la bioéthique

Les 9 et 10 octobre 2021, une formation de deux jours destinée aux journalistes participant au premier groupe pilote de la ''session de formation HELP pour les journalistes sur les principes clés de la bioéthique'' a été organisée conjointement avec le Bureau du Défenseur des droits de l'Homme dans un format hybride. La session de formation est la toute première session de formation HELP pour les journalistes et vise à doter les journalistes couvrant la sphère des soins de santé des compétences nécessaires sur les grands principes de la bioéthique et à appliquer ces principes dans leurs pratiques quotidiennes.

La formation a été ouverte par Maxime Longangue, chef adjoint du bureau du Conseil de l'Europe à Erevan, et Arman Tatoyan, le défenseur des droits de l'Homme en République d'Arménie.

Après des présentations générales sur le projet du Conseil de l'Europe sur ''La protection des droits de l'Homme en biomédecine'', et sur le travail du Conseil de l'Europe dans le domaine de la bioéthique, les participants ont été initiés aux grands principes de la Convention d'Oviedo, au rôle de l'Ombudsman dans la protection des droits de l'Homme en biomédecine et aux questions de protection des droits de l'Homme dans les situations d'urgence.

Plusieurs experts locaux et internationaux ont abordé les sujets liés aux droits liés à la santé dans les situations d'urgence, les principes éthiques clés du journalisme de santé, l'importance de l'éducation à la santé pendant la pandémie de COVID-19, la distribution et l'utilisation des informations liées à la santé pendant la pandémie de COVID-19.

A l’issue de cette formation, des certificats ont été délivrés aux participants à cette session ayant répondu correctement aux tests pendant le cours HELP.

La formation a été organisée dans le cadre du projet du Conseil de l'Europe sur ''la protection des droits de l'Homme en biomédecine'' en Arménie.