Back

Le Premier ministre Martí : Pour l’Andorre, l’ouverture de l’économie est un enjeu majeur

Assemblée parlementaire
Strasbourg 25/04/2013
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Antoni Martí Petit

Antoni Martí Petit

Antoni Martí Petit, chef du Gouvernement andorran, a indiqué qu'aujourd'hui, le principal enjeu pour son pays était la mise en place d'une économie plus ouverte, fondée sur la coopération, la transparence et l'égalité.

Devant l'Assemblée parlementaire, il a souligné que l'application d'une fiscalité modérée constituait un avantage concurrentiel pour l'Andorre. Il a fait part des progrès déjà réalisés vers un alignement du système fiscal andorran sur ceux des autres pays européens et dans la lutte contre la fraude fiscale, ainsi que du projet d'instaurer prochainement un impôt sur le revenu.

M. Martí a rappelé que l'adhésion de l'Andorre au Conseil de l'Europe, il y a vingt ans, avait été une étape majeure de son intégration dans le cadre politique et institutionnel européen, et a salué la contribution de l'Organisation à son évolution politique.

Discours
Vidéo du discours

Voir aussi :
Andorre et le Conseil de l'Europe
Présidence de l'Andorre du Comité des Ministres


Follow us Follow us

       

Facebook Facebook
@coe on Twitter @coe on Twitter