Back

La Secrétaire Générale adjointe ouvre la Conférence internationale sur la lutte contre la manipulation de compétitions sportives

Conseil de l'Europe Strasbourg 24 septembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Gabriella Battaini-Dragoni

Gabriella Battaini-Dragoni

« Il est dans l’intérêt de tous que la Convention du Conseil de l’Europe sur la manipulation de compétitions sportives (« Convention de Macolin ») entre en vigueur dans les meilleurs délais. Le moment approche : la question n’est pas de savoir si elle entrera en vigueur mais quand elle le fera », a souligné la Secrétaire Générale adjointe à l’ouverture de la 3e Conférence internationale sur la lutte contre la manipulation de compétitions sportives – promotion et mise en œuvre de la Convention de Macolin.

La Conférence est organisée dans le cadre de la « Feuille de route de Macolin 2018-2020 » pour renforcer la capacité de réaction des États face aux difficultés particulières qu’ils rencontrent dans l’organisation de la lutte contre la manipulation de compétitions sportives.

La Convention est le seul instrument international contraignant qui puisse garantir une coopération mondiale effective contre la manipulation de compétitions sportives et en assurer la pérennité. Elle favorise des mesures harmonisées permettant aux ministères ainsi qu’aux autres parties prenantes publiques et privées d’agir à trois niveaux complémentaires*, garantissant ainsi une approche cohérente à long terme. Ces trois niveaux d’action font l’objet d’une série d’« ateliers thématiques » qui associent les membres des plateformes nationales et les principaux acteurs nationaux.

« C’est la première fois que je constate qu’une convention est appliquée de manière aussi large et efficace avant sa ratification. Nous avons pour mission de contribuer à la mise en place du système juridique qui véhiculera les valeurs d’égalité, d’honnêteté et d’intégrité et rétablira la confiance que les événements survenus ces dernières années ont ébranlée », a souligné Gabriella Battaini-Dragoni.

* Trois niveaux complémentaires garantissant une approche cohérente à long terme : a) promotion d’une approche intégrée au niveau national ; b) développement de réseaux nationaux de coopération associant l’ensemble des principaux acteurs ; c) participation à des mécanismes internationaux coordonnés.


Events Events
27-30 September Strasbourg

Parliamentary Autumn Session

Follow us Follow us

       

Galleries Galleries
galleries link
Facebook Facebook
@coe on twitter @coe on twitter