Back

L'Irlande soutient les plans d'action et adhère au Fonds fiduciaire pour les droits de l'homme

Présidence du Comité des Ministres Strasbourg 24 juin 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
L'Irlande soutient les plans d'action et adhère au Fonds fiduciaire pour les droits de l'homme

Dans le cadre de leur présidence du Comité des Ministres, le Gouvernement de l’Irlande a accordé une contribution volontaire de 665 616 € pour des Plans d’actions et des projets du Conseil de l’Europe qui soutiennent les priorités de la Présidence irlandaise.

La contribution irlandaise soutiendra le Plan d’action du Conseil de l’Europe pour l’Ukraine 2018-2022 et le Plan d'action qui lui succédera, le Plan d’action du Conseil de l’Europe pour l’Arménie 2019-2022 et le Plan d’action qui lui succédera, le Plan d’action du Conseil de l’Europe pour la Géorgie 2020-2023 et les activités de coopération au Kosovo*.

Elle a également contribué à l’enregistrement et diffusion sur internet des audiences publiques de la Cour européenne des droits de l'homme, le partage des connaissances de la Cour et le dialogue des Cours supérieures, ainsi qu’à réduire l'arriéré d'affaires bien fondées et l'arriéré des affaires de référence non encore exécutées de la Cour européenne des droits de l’homme.

En outre, la contribution de l’Irlande soutiendra la prévention de la violence à l’égard des femmes, la promotion des droits de l'homme et l'égalité pour les personnes LGBTI, la protection des enfants contre les violations des droits humains, le Forum de jeunesse bioéthique et le concours de plaidoiries sur les droits de l'homme.

L’Irlande a également annoncé son adhésion au Fonds fiduciaire pour les droits de l'homme (Human Rights Trust Fund**) avec une contribution initiale de 200 000 €.

Monsieur Simon Coveney, ministre des Affaires étrangères et ministre de la Défense de l’Irlande, et Madame Marija Pejčinović Burić, Secrétaire Générale, se sont rencontrés à cette occasion.

 

*Toute référence au Kosovo mentionnée dans ce texte, que ce soit le territoire, les institutions ou la population, doit se comprendre en pleine conformité avec la Résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations Unies et sans préjuger du statut du Kosovo.

**Le HRTF réunit actuellement sept contributeurs : l’Allemagne, la Finlande, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Suisse.


follow us follow us

       

Galleries Galleries
galleries link
Facebook Facebook
@coe on Twitter @coe on Twitter