Back

Les violations des droits de l’homme au Bélarus doivent cesser immédiatement

Commissaire aux droits de l'homme Strasbourg 21 septembre 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les violations des droits de l’homme au Bélarus doivent cesser immédiatement

Plus d’un mois après le début des manifestations de masse qui ont suivi l’élection présidentielle au Bélarus, la situation des droits de l’homme dans le pays reste extrêmement inquiétante. Des milliers de manifestants pacifiques ont été arrêtés et plusieurs personnes sont portées disparues. Pourtant, les manifestations non violentes se poursuivent dans tout le pays. Les femmes se sont faites les porte-voix de la protestation dans leur pays et sont une source d’inspiration pour beaucoup de par le monde.

Souvent portant des fleurs, elles sont devenues un symbole de la nature pacifique des manifestations ; elles se réunissent toutes les semaines pour défiler malgré la violence des forces de l’ordre, qui cherchent à mettre fin à leurs manifestations en les dispersant et en les arrêtant. Samedi dernier, à Minsk, des centaines de manifestantes ont été arrêtées arbitrairement et détenues par les forces de l’ordre, qui les ont relâchées après avoir relevé leurs empreintes digitales et les avoir prises en photo.

Si le Bélarus n’est pas un État membre du Conseil de l’Europe[1] , il n’en est pas moins tenu par des obligations au regard du droit international des droits de l’homme ; et, à ce titre, porte l’entière responsabilité des atteintes aux droits de l’homme perpétrées, en particulier lorsqu’elles sont systématiques et de grande ampleur. L’interdiction de la torture et des mauvais traitements est un impératif absolu, qui produit des obligations précises à l’égard de tous les États, y compris du Bélarus. 


Déclaration
Les violations des droits de l’homme au Bélarus doivent cesser immédiatement


Site web de la Commissaire aux droits de l'homme


follow us follow us

       

Galleries Galleries
galleries link
Facebook Facebook
@coe on Twitter @coe on Twitter