Back

Le Comité anti-torture du Conseil de l'Europe mène des entretiens à haut niveau en Grèce

Une délégation du Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l’Europe revient tout juste de deux jours d’entretiens menés à Athènes, Grèce (18-19 novembre 2019).
21/11/2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Comité anti-torture du Conseil de l'Europe mène des entretiens à haut niveau en Grèce

Le principal objectif de ces entretiens était d’examiner les mesures prises par le gouvernement grec récemment élu pour s’atteler aux préoccupations formulées de longue date par le Comité concernant les questions relatives aux établissements pénitentiaires, à la police et à la rétention des migrants. Le débat s’est concentré, en particulier, sur la nécessité de s'attaquer à la crise du système pénitentiaire et d'améliorer le traitement des personnes privées de liberté par la police, y compris en matière d’enquêtes devant être menées en cas d’allégations de mauvais traitements infligés par les forces de l'ordre. Dans ce contexte, la délégation souhaitait être informée des mesures déjà prises ou envisagées par le nouveau gouvernement pour s’attaquer aux problèmes relevés par le CPT au cours de ses visites effectuées récemment en 2018 et 2019. Les entretiens ont eu lieu dans un esprit d’ouverture où toutes les parties ont exprimé leur désir d’améliorer la situation actuelle des personnes privées de liberté.

La rencontre principale a réuni la délégation et des représentants du ministère de la Protection des citoyens, notamment le vice-ministre Eleftherios Economou et le Secrétaire général chargé de l'ordre public, Konstantinos Tsouvalas, le Secrétaire général chargé de la politique de lutte contre la criminalité, Sophia Nikolaou, et le Chef de la police hellénique, Michail Karamalakis, ainsi que d'autres hauts fonctionnaires des ministères de la Protection des citoyens et de la Santé et de la Police hellénique. En outre, des réunions ont eu lieu avec le ministre de la Justice, Konstantinos Tsiaras, et son équipe, ainsi qu'avec le Procureur général adjoint de la Cour suprême, Panagiotis Brakoumatsos, et le Bureau de l'Ombudsman.

La délégation s’est également entretenue avec le Président et la Vice-Présidente de la Commission permanente de l'administration publique, de l'ordre public et de la justice du Parlement hellénique, Maximos Charakopoulos et Sofia Voultepsi, et avec le Président de la Commission permanente spéciale chargée du système pénitentiaire du Parlement hellénique, Konstantinos Karagkounis.

La délégation du CPT était composée de deux membres du Comité, Mykola Gnatovskyy (Président du CPT) et Alan Mitchell, ainsi que de Hugh CHETWYND du Secrétariat du CPT.


Preventing torture in Europe
www.cpt.coe.int

News by year News by year