Back

Arménie : conférence sur l’intégrité politique et l’éthique dans la gouvernance locale

Coopération Erevan, Arménie 2 mars 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Arménie : conférence sur l’intégrité politique et l’éthique dans la gouvernance locale

Le Congrès a organisé une conférence sur "L'intégrité politique et l'éthique dans la gouvernance locale" le 4 mars 2020 à Erevan, en Arménie. Cet événement a rassemblé les représentants de 23 autorités locales afin de lancer une Communauté de pratique sur l'intégrité politique et l'éthique dans la gouvernance locale visant à mettre en œuvre les normes européennes pertinentes et les recommandations du Congrès au niveau local en Arménie.

Les discussions se sont articulées autour de deux sessions « Responsabilité, transparence et lutte contre la corruption » et « Défis pour l’Arménie : construire l’intégrité » afin d’examiner les risques liés à la corruption, le gouvernement ouvert et la transparence dans les marchés publics, les mécanismes pratiques pour leur mise en œuvre, ainsi que la gestion de la performance et la participation citoyenne au niveau local.

Le porte-parole thématique du Congrès sur la promotion de l'éthique publique et la prévention de la corruption aux niveaux local et régional, Andrew Dawson (Royaume-Uni, CRE) a présenté le Code de conduite européen pour toutes les personnes participant à la gouvernance locale et régionale, ainsi que la stratégie adoptée par le Congrès. Celle-ci comprend six rapports regroupés dans la collection « Ethique publique »: conflits d'intérêts, transparence et gouvernement ouvert, marchés publics transparents, ressources administratives et élections équitables, combattre le népotisme et protection des lanceurs d’alerte.

La conférence a été ouverte par Vache Terteryan, vice-ministre de l'administration territoriale et de l'infrastructure, Srbuhi Galyan, vice-ministre de la justice, Sergey Hovhannisyan, chargé de programme national, Agence suisse du développement et de la coopération, Emin Yeritsyan, président de l'Association des communautés d'Arménie (CAA), et Natalia Voutova, chef du Bureau du Conseil de l'Europe à Erevan. Les participants comprenaient également des représentants d'autres parties prenantes nationales, notamment le ministère des finances, le secrétariat du Partenariat pour un gouvernement ouvert, la Coalition anticorruption d'Arménie et Transparency International Arménie.

La conférence a été suivie d’une réunion de travail du Groupe restreint de la Communauté de pratique, le 5 mars, qui a mis en place des groupes de travail et élaborera les outils nécessaires avec le soutien d'experts en vue de poursuivre et d’améliorer la consultation entre autorités nationales et locales.

Cet événement a été organisé dans le cadre du projet "Renforcement de l'association des communautés d'Arménie et d'une gouvernance locale transparente et participative en Arménie". Il est mis en œuvre par le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe, avec le soutien financier du gouvernement suisse, dans le cadre du Plan d'action du Conseil de l'Europe pour l'Arménie 2019-2022.