Back

Anders Knape : « Unir les forces de tous les niveaux de gouvernement pour surmonter la crise COVID-19 »

Présidence En ligne 3 juin 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Anders Knape : « Unir les forces de tous les niveaux de gouvernement pour surmonter la crise COVID-19 »

Le président du Congrès Anders Knape est intervenu dans le cadre de la réunion inter institutionnelle sur « La protection de la vie humaine et de la santé publique dans le contexte d'une pandémie », organisée par la présidence grecque du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, le 3 juin 2020, en vidéo conférence.

« Face à la crise du COVID-19, les villes et les régions ont dû réagir dans l’urgence pour apporter des réponses concrètes, au plus près des citoyens, » a-t-il souligné. « Le Congrès s’est mobilisé pour collecter ces exemples d'actions de terrain, ainsi que celles des institutions et réseaux partenaires, afin de les partager avec les acteurs locaux et régionaux » a-t-il expliqué en présentant la plateforme web COVID-19 lancée par le Congrès.

« Comme tous les acteurs confrontés à la crise du COVID-19, nous avons été amenés à revoir nos méthodes de travail en nous appuyant sur les outils digitaux, » a déclaré Anders Knape. Le Congrès a notamment poursuivi ses contacts à distance avec les élus locaux et régionaux, organisé des échanges avec les secrétaires de délégation des 47 Etats membres, et lancé une série de webinaires pour les jeunes délégués. La réunion du Bureau du Congrès, en cours de préparation, se tiendra elle aussi en vidéo conférence le 9 juin prochain.

S’agissant de la situation de la démocratie locale en Europe, le président du Congrès a évoqué ses échanges vidéo avec des représentants élus comme le maire d'Istanbul et la préoccupation qu’il a exprimé dans une déclaration concernant la suspension des maires dans le sud-est de la Turquie et l'affaiblissement de l'autonomie locale dans le pays pendant la pandémie. La situation de la démocratie locale en Lettonie a également attiré l’attention du Congrès, qui a appelé à la suspension de la réforme territoriale en cours dans le pays pour permettre une consultation adéquate.

« Dans le cadre de ses futurs travaux, le Congrès examinera plusieurs questions qui ont été mises en lumière dans le contexte de la crise du COVID-19, » a déclaré Anders Knape. Les membres du Congrès tiendront notamment des débats en commissions (21 septembre 2020) et lors de la prochaine session (27-29 octobre 2020) sur des sujets tels que le report des élections locales, la gestion des modifications (temporaires) de la répartition des compétences, le transfert de responsabilités supplémentaires aux municipalités sans les moyens nécessaires, et l'application générale des principes de l'autonomie locale et régionale.

Les résultats seront reflétés dans les priorités du Congrès pour 2021-2026 et serviront de base à la contribution du Congrès aux travaux du Conseil de l'Europe sur les enseignements tirés et à l'aide à la construction de sociétés résilientes dans la période post-COVID-19.

« La priorité dans les mois à venir pour tous les niveaux de gouvernement sera d'unir leurs forces afin de surmonter la crise, d'aider les citoyens et de se préparer aux conséquences de la COVID-19, » a déclaré Anders Knape. « Le Congrès - et les collectivités locales et régionales qu'il représente - est prêt à apporter sa contribution à la session ministérielle qui se tiendra à Athènes en novembre 2020, » a-t-il conclu.

Voir aussi :