Back

Les autorités russes doivent libérer Alexeï Navalny et garantir la liberté d’expression et de réunion

Déclaration
Strasbourg 21/01/2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les autorités russes doivent libérer Alexeï Navalny et garantir la liberté d’expression et de réunion

« L’arrestation, l’audience  et l’incarcération expéditives d’Alexeï Navalny soulèvent de sérieux doutes quant au respect de l’état de droit », a déclaré aujourd’hui la Commissaire. « Ces procédures sont manifestement peu crédibles et violent non seulement les obligations et normes internationales en matière de droits de l’homme mais aussi le droit et la procédure judiciaire russes. J’appelle les autorités russes à remettre Alexeï Navalny en liberté et à cesser toute intimidation judiciaire à son égard.

Le durcissement de la position des autorités russes a des effets négatifs sur tous ceux qui, en Russie, critiquent le pouvoir. Je note que des dizaines de personnes ont été arrêtées et détenues dans de nombreuses villes russes ces derniers jours pour avoir manifesté pacifiquement contre l’arrestation d’Alexeï Navalny. Je demande instamment aux autorités russes de veiller au respect des libertés de réunion et d’expression des citoyens russes et de s’abstenir de toute mesure disproportionnée à l’encontre de manifestants pacifiques.

Les autorités russes doivent corriger au plus vite les défaillances structurelles d’un système judiciaire et institutionnel qui met en péril les droits de l’homme, la démocratie et l’état de droit, au détriment des citoyens russes. »