Zurück

La Commissaire appelle le Gouvernement britannique à ne pas extrader Julian Assange

Commissaire aux droits de l'homme Strasbourg 19 mai 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Commissaire appelle le Gouvernement britannique à ne pas extrader Julian Assange

La Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Dunja Mijatović, a appellé la ministre de l’Intérieur du Royaume-Uni, Priti Patel, à ne pas extrader Julian Assange.

La Commissaire a pris cette initiative devant l’imminence d’une décision sur l’extradition de M. Assange. Elle observe que les conséquences plus larges qu’une telle extradition aurait pour les droits de l'homme n’ont pas encore été dûment examinées dans le cadre de la procédure. Dunja Mijatović souligne notamment que l’inculpation de M. Assange par les États-Unis soulève d’importantes questions concernant la protection des personnes qui divulguent, dans l’intérêt public, des renseignements classés secrets et qui peuvent ainsi révéler des violations des droits de l'homme. Elle conclut que, si l’extradition de M. Assange pour ce motif était autorisée, cela limiterait l’exercice de la liberté des médias et pourrait finir par dissuader la presse de remplir sa mission consistant, dans une société démocratique, à fournir des informations et à jouer un rôle de sentinelle.


 Lettre adressée par la Commissaire à la ministre de l’Intérieur du Royaume-Uni (en anglais)


 Déclaration précédente de la Commissaire du 20 février 2020 : "Julian Assange should not be extradited due to potential impact on press freedom and concerns about ill-treatment"


Der Europarat auf Der Europarat auf

       

Bilderdatenbank Bilderdatenbank
galleries link
Facebook Facebook
@coe auf Twitter @coe auf Twitter