1946

Winston Churchill (Premier ministre britannique et l'un des pères fondateurs du Conseil de l'Europe) a été le premier à prononcer les mots Conseil de l'Europe et sa vision de l’avenir « … il nous faut recréer la famille européenne en la dotant d’une structure régionale qui pourrait s’appeler les Etats-Unis d’Europe. Le premier pas pratique de cette voie est la constitution d’un Conseil de l'Europe. »


1949

Après deux guerres mondiales dévastatrices – tant sur le plan humain qu’économique - le Conseil de l'Europe (CdE) est créé.

Conseil de l'Europe (CdE)

Mission: protéger les droits de tous les citoyens, promouvoir la paix et la coopération et assurer le respect de la loi et de l’ordre, en d’autres termes, démocratie, droits de l’homme et prééminence du droit.

  • Encourage l’unité politique entre les pays européens.
  • Est la première organisation de ce type.
  • Est une organisation basée à Strasbourg, France.
  • 47 états Membres, 800 millions de citoyens.
  • A pour but d’assurer que de tels événements tragiques comme la Première et la Seconde guerres mondiales ne se répètent jamais.
  • Est différent et séparé des autres organismes internationaux européens, mais travaille en étroite collaboration, sur des thèmes divers, avec l’Union européenne et les institutions des Nations Unies.

1968

Des manifestations d'étudiants conduisent à la grève générale et à la paralysie de l'économie.
Pour le Conseil de l’Europe, c’est l’année qui a attiré l’attention sur les besoins des jeunes.
A partir de début mai, l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe a inclus la politique de jeunesse à son ordre du jour.


1969

  • L’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe décide de créer le Fonds Européen pour la Jeunesse et le Centre Européen de la Jeunesse comme institutions permanentes.
  • Sommet des chefs d’Etat et de gouvernements en décembre à la Haye: soutien à l’élargissement de la Communauté européenne (Union européenne). Ils reconnaissent également la nécessité de faciliter la participation active et l’implication des jeunes dans la construction de l’Europe.

1972

Le Fonds Européen pour la Jeunesse (FEJ) et le Centre Européen pour la Jeunesse (CEJ) sont entièrement fonctionnels.

Pourquoi ?

  • Reconnaissance de la nécessité de donner une voix aux jeunes dans les prises de décisions, une voix pour se faire entendre au niveau le plus haut, une voix officielle.
  • Le FEJ et le CEJ – des instruments pour soutenir l’action des organisations ou réseaux non gouvernementaux de jeunesse.

Comment ?

  • Les organisations non gouvernementales de jeunesse sont reconnues comme un moyen de promouvoir la participation démocratique. Par leur variété, autonomie et manque de contrôle du gouvernement, les ONG de jeunesse sont une expression de la démocratie et des droits de l’homme, valeurs fondamentales du Conseil de l’Europe.
  • Les organisations non gouvernementales de jeunesse ainsi que les représentants gouvernementaux sont impliqués dans le fonctionnement de ces instruments. Un système de cogestion unique et réussi. Plus d’informations : co-management
  • Même si le FEJ et le CEJ partagent un certain nombre d’objectifs, chacun a ses propres caractéristiques. En 1995, le deuxième Centre Européen de la Jeunesse a été créé et inauguré à Budapest.

Le Fonds Européen pour la Jeunesse

Les débuts

Outil pionnier et visionnaire, contribution majeure au développement démocratique

  • Nous avions 17 états Membres.
  • Nous avons soutenu la coopération européenne, nous nous sommes concentrés sur des activités multilatérales de jeunesse (participation de jeunes de plusieurs nationalités).
  • Nous avons fourni un soutien financier aux activités internationales et nationales de jeunesse.
  • Nous sommes fiers d’avoir apporté une réelle contribution à une étroite coopération entre l’Europe de l’Est et l’Europe de l’Ouest ; nous avons cru à la libre circulation des personnes et des idées en Europe.
  • Nous avons promu la paix, la compréhension et le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales.
  • Nous avons encouragé les ONG à travailler au niveau européen.
  • Les organisations de jeunesse ont participé à la gestion du Fonds, les gouvernements ont contribué à son budget.

Aujourd’hui

  • Certaines choses ont changé, mais nos fondements restent les mêmes.
  • Nous avons 47 états Membres. Nous travaillons avec les pays signataires de la Convention culturelle européenne (47 pays Membres + le Bélarus, le Saint-Siège et le Kazakhstan).
  • Notre budget est de l’ordre de 3,7 millions d’Euros.
  • Nous soutenons 1 projet par jour ouvrable, environ 300 subventions par an.

            
Evénements FEJ
            
Projets en cours
soutenus par le FEJ
Nous suivre Nous suivre