VOS LUNETTES DE L'EGALITE VOS LUNETTES DE L'EGALITE

Pensez-vous que vous avez besoin de plus amples informations pour trouver vos lunettes de l’égalité ?

 

Les bases du Conseil de l’Europe – Qu’est-ce que c’est… ?

EGALITE DE GENRE EGALITE DE GENRE

« L’égalité des genres est un droit fondamental de la personne humaine. Pourtant, l’identité de genre ou l’orientation sexuelle sont souvent un motif de violation des droits de l’homme. » (Repères, chapitre 5, Genre)

« L’égalité entre les femmes et les hommes est capitale pour la protection des droits de la personne, le fonctionnement de la démocratie, le respect de l’Etat de droit, la croissance économique et la compétitivité » (Stratégie du Conseil de l’Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017, p. 3).

« On entend par égalité l’égale visibilité, autonomie, responsabilité et participation des deux sexes à/dans toutes les sphères de la vie publique et privée. Le concept d’égalité entre les femmes et les hommes, hors de toute référence aux différences liées au sexe, s’oppose simplement au concept d’inégalité entre les sexes, c’est-à-dire aux disparités des conditions de vie des femmes et des hommes. Il soutient le principe d’une pleine participation des femmes et des hommes à la vie en société. Le principe d’égalité des sexes commande d’accepter et de valoriser également les différences inhérentes aux femmes et aux hommes, avec les différents rôles qu’ils et elles jouent en société. Il intègre le droit à la différence. Ceci implique de prendre en compte les différences parmi les femmes et les hommes, relatives à leurs classes sociales, leurs opinions politiques, leurs religions, ethnies, races ou orientations  sexuelles. L’égalité entre les femmes et les hommes implique de considérer de quelle façon il est possible d’aller plus loin afin de changer les structures de la société qui contribuent à maintenir des relations de pouvoir inégales entre les femmes et les hommes et d’atteindre un meilleur équilibre entre les diverses valeurs et priorités aussi bien féminines que masculines » (Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes, Conseil de l’Europe, p. 36).

APPROCHE INTEGREE DE L'EGALITE DE GENRE APPROCHE INTEGREE DE L'EGALITE DE GENRE

L’approche intégrée de l’égalité est la stratégie pour atteindre l’égalité entre les femmes et les hommes.
Elle est basée sur la reconnaissance que les femmes et les hommes ont des conditions de vie et des besoins différents, mais doivent jouir des mêmes droits, opportunités et responsabilités.

Selon le Conseil de l'Europe « l’approche intégrée consiste en la (ré)organisation, l’amélioration, l’évolution et l’évaluation des processus de prise de décision, aux fins d’incorporer la perspective de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines et à tous les niveaux, par les acteurs généralement impliqués dans la mise en place des politiques » (Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes, Conseil de l’Europe, p. 5).

Cela signifie que l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes implique l'intégration d'une perspective de genre dans la planification, l'organisation, la mise en œuvre et l'évaluation des politiques et dans le cas du FEJ, de ses activités.

Le Conseil de l’Europe s’emploie à assurer l’égalité de genre  dans ses divers domaines d’action politique, l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de coopération et le fonctionnement de ses organes et institutions. Le résultat de ce travail aboutit au développement d’une stratégie sur l’approche intégrée de l’égalité contenue dans la Stratégie du Conseil de l’Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2014-2017.

Le Conseil de l’Europe aborde également des questions spécifiques liées au genre telles que la violence à l’égard des femmes, les stéréotypes et le sexisme véhiculé par les médias, etc.

Eurimages, le Fonds de soutien au Cinéma Européen du Conseil de l'Europe, est également activement impliqué dans la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes dans l'industrie du film.
En octobre 2015, le Comité de direction d'Eurimages a adopté une stratégie pour l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de l’industrie cinématographique européenne.

La Convention d’Istanbul instaure un cadre juridique complet pour prévenir la violence à l’égard des femmes et protéger les victimes d’abus domestiques. « Elle s'appuie fermement sur le postulat que l'on ne peut mettre un terme à la violence à l'égard des femmes sans investir le domaine de l’égalité entre les femmes et les hommes… » (Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes, Conseil de l’Europe, p. 6).

L’accord partiel élargi sur le Sport (APES) a publié un Manuel de bonnes pratiques portant sur l’égalité des genres dans le sport

Lutte contre les stéréotypes de genre dans et à travers l’éducation

ORIENTATION SEXUELLE ET IDENTITE DE GENRE ORIENTATION SEXUELLE ET IDENTITE DE GENRE

L’identité de genre fait référence à l’expérience personnelle de son genre profondément vécue par chacun, qu’elle corresponde ou non au sexe assigné à la naissance, y compris la conscience personnelle du corps et d’autres façons d’exprimer son genre (on parle d’« expression du genre »), notamment la façon de s’habiller, de parler et de se comporter. Le sexe d’une personne est généralement attribué à la naissance et devient dès lors un fait social et juridique. Cela étant, certaines personnes ont des difficultés à s’identifier avec le sexe qui leur a été attribué à la naissance ; elles sont désignées sous le terme de personnes « transgenres ». L’identité de genre n’est pas identique à l’orientation sexuelle, les personnes transgenres pouvant se définir comme hétérosexuelles, bisexuelles ou homosexuelles (Glossaire de l’Unité de l’Orientation Sexuelle et Identité de Genre).

Le Conseil de l'Europe a adopté plusieurs instruments et normes juridiques internationales pour combattre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle ou sur l'identité de genre. Ces textes illustrent le message de fond de l'Organisation : les normes du Conseil de l'Europe en matière de tolérance et de non-discrimination visent l'ensemble des sociétés européennes, et la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre n'est pas compatible avec ces normes.

La publication « Combattre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle ou l'identité de genre » contient un recueil exhaustif et accessible des normes du Conseil de l'Europe. Elle devrait servir de référence aux gouvernements, aux institutions internationales, aux organisations non gouvernementales, aux professionnels des médias et à tous ceux qui, professionnellement ou non, sont associés ou s'intéressent à la protection et à la promotion des droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (site web OSIG)

            
Evénements FEJ
            
Projets en cours
soutenus par le FEJ
NOUS SUIVRE NOUS SUIVRE