DPP - Debates on European Identity

Page d'accueil DPP
Documents de référence
Publications
 
Bulletin d'information de la DPP

 

Liens vers les sites/pages web de la DPP
 
Accès restreint
Contacts
 

DEBATS OUVERTS

FOCUS
Boualem Sansal
Boualem SANSAL
 "L'islam et la démocratie" avec Boualem SANSAL, 27 novembre 2013 - 4ème débat ouvert

Un an après avoir lancé, avec l’écrivain israélien David GROSSMAN, « l’appel de Strasbourg pour la paix » à l’occasion du 1er Forum mondial de la démocratie, l’écrivain algérien Boualem SANSAL était de retour au Conseil de l’Europe – et à Strasbourg.

L’auteur du « Village de l’Allemand » (2008) ou de « Rue Darwin » (2012), lauréat de nombreux prix littéraires prestigieux et intellectuel arabe engagé, a présenté lors de cette conférence ses réflexions sur l’Islam et la démocratie, basées sur son dernier livre : « Gouverner au nom d’Allah », paru en octobre 2013 aux éditions Gallimard.

La présentation était suivie d'un débat avec le public.
POURQUOI DES DEBATS OUVERTS  ?
Le cycle de "débats ouverts a été initié par la Direction de la Planification politique afin de faire face au dilemme auquel le Conseil de l'Europe se trouve confronté, les valeurs et normes promues par l'Organisation étant remises en question par de nouvelles tendances politiques, économiques et sociales. La capacité de l'Organisation à réagir et à s'adapter aux changements profonds et rapides du contexte dans lequel elle opère a besoin d'être renforcée. Le Conseil de l'Europe peut-il répondre de manière significative aux menaces auquel le modèle européen est confronté ?

La crise de l'Euro a mis en lumière un certain nombre de défis pour les modèles social et économique européens. Les systèmes de pension et de santé sont menacés, l'enseignement est également exposé au changement. Le modèle politique change également, de nouveaux clivages apparaissant à travers le continent. Des défis éventuels, tels l'émergence de nouveaux droits collectifs ou communs, l'accès à l'eau potable, à un air non-pollué, aux resssources situées dans les eaux internationales ou aux ressources biologiques telles l'ADN pourraient également se poser et avoir un impact important sur le mode de vie et les droits fondamentaux des générations futures.

Parmi les autres défis, on compte la mobilité internationale et l'augmentation de la diversité qui en découle ; de nouveaux défis démographiques touchant le continent entier ; une urbanisation incontrôlée et ses conséquences sur le modèle social, l'omniprésence de l'Etat ; les limites des valeurs européennes dans un monde globalisé ; et la bonne gouvernance et ses liens avec la perception de la légitimié institutionnelle.

La série des débats ouverts offrira l'occasion aux diplomates, aux agents et experts du Conseil de l'Europe de contributer de manière constructive à définir des approches pertinentes pour l'avenir du Conseil de l'Europe en anticipant les défis systémiques futurs.

Les débats seront organisés régulièrement en 2012 et 2013 et seront ouverts. Les questions seront introduites par un spécialiste de la question, suivies d'une séance de questions/réponses avec le public.

Document conceptuel

   

Troisième débat - 'Droits des animaux et obligations humaines', par le Professeur Peter SINGER, Strasbourg, Palais de l'Europe, 23 mai 2013.’


Vidéo de la conférence - Vidéo sur youtube

Peter Singer

Professeur Peter Singer
Biographie

Le troisième débat sur les "droits des animaux et obligations humaines" a été introduit par le Professeur Peter SINGER, philosophe australien spécialiste en matière d'éthique, titulaire de la Chaire de Bioéthique Ira W. De Camp à l'université de Princeton et Professeur au Centre de philosophie appliquée et d'éthique publique de l'Université de Melbourne (Australie).

Le Prof. SINGER est une figure remarquable engagée en faveur de la protection des animaux. Il parcourt le monde pour sensibiliser, chercher à convaincre les industries, les groupes d'intérêts, les responsables politiques et les décideurs d'effectuer des changements radicaux dans ce domaine. Il croit que les humains, l'espèce la plus intelligente, a la responsabilité particulière de préserver l'environnement dans lequel ils vivent. Tout changement de l'environnement pourrait à long terme avoir des effets catastrophiques sur la qualité de la vie humaine et sur l'avenir de l'humanité. Le Prof. SINGER plaide donc pour une plus grande harmonie et un meilleur équilibre entre toutes les espèces pour maintenir un équilibre environnemental, et souligne l’intérêt qu’y trouvera l’humanité elle-même, à long terme. Il est l'auteur de "Animal Liberation", un ouvrage qui est considéré aujourd'hui comme la bible de ceux qui militent pour des conditions de vie humaines de base pour les animaux. Sa position est parfois controversée et il utilise des arguments forts pour provoquer son public.

Les animaux devraient-ils avoir les mêmes droits que les humains? Est-il possible de traiter les animaux de façon humaine? La présentation du Prof. SINGER a abordé des questions relatives à ce thème et a été suivie d'une discussion avec un public venu très nombreux.

Enregistrement vidéo recording - Enregistrement audio - Vidéo sur youtube

Deuxième débat - La ville à l'aulne des grandes mutations anthropologiques" par le Professeur Philippe BRETON

 Enregistrement vidéo - Enregistrement audio

Philippe Breton

Professeur Philippe Breton
Biographie

Le deuxième débat, sur "La ville à l'aulne des grandes mutations anthropologiques", a été introduit par le Professeur Philippe Breton, lauréat à l'Institut de France, Professeur au Centre des études des médias de l'Université de Strasbourg.

L'impact de l'urbanisation sur les droits de l'homme et sur la stabilité de la démocratie dans un monde ou plus de la moite de la population vit dans des zones urbaines. L'urbanisation est étroitement liée à la croissance de la diversité culturelle et à la recherche de nouvelles manières de vivre ensemble. Les villes sont le lieu où peuvent émerger les frictions et, plus important encore, où des solutions doivent être trouvées. Les villes sont par ailleurs le lieu où les perceptions de justice sociale sont fabriquées et où la hiérarchie sociale est établie. L'impact de l'urbanisation sur la cohésion sociale est une préoccupation croissante pour l'opinion publique et est donc hautement politisé.

Le Professeur Philippe Breton a débuté sa présentation sur le postulat que l’invention de la Ville est peut-être à l’exacte intersection de trois grandes mutations anthropologiques qui ont marqué l’histoire de l’humanité. La première concerne le passage de l’outil à la machine, la seconde le passage des sociétés traditionnelles aux sociétés individualistes. La troisième mutation, enfin, concerne la mise en place d’un processus de délégitimation de la violence et de pacification des moeurs.

L'exposé a été suivi d'une discussion avec un public venu très nombreux.


DConférence inaugurale - Prof. Erich WEEDE, "Droits de l'homme, liberté économique et solvabilité de l'Etat" par le Professeur Erich WEEDE

Enregistrement audio

Weede

Professeur Erich Weede
Biographie
La conférence inaugurale sur le thème "Droits de l'homme, liberté économique et solvabilité de l'Etat" a été donnée par le Professeur Erich Weede, Professeur émérite à l'université de Bonn. Quelles seraient les conséquences pour le Conseil de l'Europe si le modèle d'Etat providence européen changeait radicalement ? Sommes-nous les témoins d'une mutation vers un monde dans lequel la mise en oeuvre et la protection des droits de l'homme dépendrait entièrement des ressources allouées aux Etats ?

Pour aborder ces questions et autres interrogations, la présentation a débuté sur le postulat que le rôle de l’Etat moderne évolue dans les pays européens, puisqu’il adapte sa présence à une ère caractérisée par le virtuel et à des ressources très limitées. Alors même que la présence de l’Etat dans la vie des citoyens s’est largement accrue, l’État apparait comme ayant cédé une partie de son pouvoir au marché et aux corporations et comme incapable d’apporter des réponses structurelles concrètes à la complexité de la mondialisation des activités. Dans le même temps, il est vital que l’Etat continue de jouer son rôle de protecteur des droits de l’homme et de l’état de droit puisque aucune autre institution ne semble capable de mener à bien cette tâche.

L'exposé a été suivi d'une discussion avec un public venu nombreux.
EN SAVOIR PLUS SUR LES DEBATS OUVERTS

Document conceptuel