Organisations non gouvernementales

SESSION D’HIVER

CONFERENCE DES OING

Strasbourg, 2 avril 2014

Réunion sur « Vivre ensemble :
comment comprendre la diversité comme un avantage ?

Compte rendu de la réunion
du lundi, 27 janvier 2014

Co-présidents: Sabine Rohmann, Présidente de la Commission éducation et culture et Karl Donert, responsable du groupe de travail “Vivre ensemble”

    Après une courte introduction, les participants ont travaillé en groupe afin de collectionner des champs d’action :

    GROUPE I

    A défini cinq axes autour de la thématique de la diversité et de la gestion :

    1. femmes (famille – cuisine)

    2. enseignant – action de formation à la diversité, manuel

    3. les jeunes (collégiens & lycéens)

    4. l‘importance de la lutte contre la discrimination (homosexuels)

    5. sensibilisation sur les actions de promotion des actions de sensibilisation pour permettre aux personnes handicapées de vivre leur diversité

    GROUPE II

    A défini deux blocs : a) ONG et b) au sein de la conférence

      1. Les cours de langues – le multilinguisme

      2. Un travail autour des convictions

      3. La diversité dans les organisations

      4. Le travail familial – le lieu premier de la diversité

      5. Les outils traitant la diversité

    GROUPE III

      1. Facteur religieux – nous connaître mutuellement

      2. Culture de la paix par différentes cultures

      3. Le partage

      4. La famille – au niveau des très jeunes

      5. Le droit pour les personnes âgées

      6. Le travail avec des groupes vulnérables

      7. Il faut expliquer l’Europe (surtout aux jeunes)

      8. Parler et travailler ensemble (la coopération)

    Débat

    Après la présentation des résultats des groupes, un débat s’est tenu sur les aspects suivants :

      a) Que faire avec toutes ces activités ?

      b) Quelle est la tâche de la Conférence des OING ?

      c) Le Conseil de l’Europe devrait soutenir et promouvoir le travail des OING.

      d) Il faut concevoir des concepts concrets

      e) Il faut organiser le travail du groupe de travail “Vivre ensemble” de la Commission “Education et culture” dans les trois années qui viennent ; apprendre du passé afin de construire le futur et identifier les perspectives futures.

    Irena Guidikova, DGII, a participé à la réunion et présenté la politique de la DGII dans le domaine du vivre ensemble, y compris au niveau du Forum mondial de la démocratie duquel elle est responsable.

    Sabine Rohmann