Organisations non gouvernementales

Vienne, 5-6 mai 2014

Jean-Marie Heydt, Président de la Conférence des OING a participé à la 124e session du Comité des Ministres qui s’est tenue à Vienne les 5 et 6 mai derniers. Cette session avait un caractère particulier dans la mesure où elle célébrait le 65e anniversaire du Conseil de l’Europe et procédait à la passation de la présidence du Comité des Ministres de l’Autriche à l’Azerbaïdjan et s’est déroulé au moment où les tensions en Ukraine étaient très fortes.

Cette période qui s’ouvre est particulièrement importante pour la Conférence des OING dans la mesure où elle est fréquemment interpellée par les ONG nationales qui ne comprennent pas que les textes fondamentaux du Conseil de l’Europe ne soient pas appliqués par les administrations de l’Etat dans leur pays. Des rencontres de travail ont déjà eu lieu avec les autorités et vont se poursuivre durant cette période avec une attention et une détermination toute spécifique de la part de la Conférence.

Les tensions, notamment en Ukraine, ont également été au cœur du débat. Nous avons pu rappeler à quel point les priorités des Etats sont parfois éloignées des préoccupations des populations et qu’inviter plus souvent la société civile à participer au processus déterminant l’avenir des pays, permettrait un vrai rapprochement.

Le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe a, pour sa part, présenté une analyse de la démocratie, des droits de l’homme et de l’état de droit en Europe sous la forme d’un rapport qui décrit l’ampleur des défis que la société civile peut contribuer à relever.

La Conférence des OING, parole de la société civile organisée, s’est ouvertement et officiellement engagée à contribuer aux plans d’actions et d’interventions programmés, notamment dans la mise en œuvre du paquet de mesures immédiates en Ukraine et des recommandations du Secrétaire Général, surtout en ce qui concerne la liberté d’association.