Cette interview est libre de droit pour publication par votre rédaction

Ryszard Kalisz sur la lutte contre le terrorisme: " Il est essentiel que les pays travaillent main dans la main''

A l'occasion de la réunion des ministres de l’Intérieur européens sur la lutte contre le terrorisme et le crime organisé organisée à Varsovie les 17 et 18 mai, le ministre de l’Intérieur et de l’Administration polonais, Ryszard Kalisz insiste sur la nécessité d'une coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme. "Si nous voulons lutter efficacement, il importe d’élaborer des textes juridiques qui peuvent être utilisés de la même manière par tous les pays, permettant un bon fonctionnement des activités techniques et opérationnelles" a déclaré le ministre dans une interview.

Varsovie, le 16 mars 2005

Question : Pourquoi est-il important de lutter contre le terrorisme au niveau européen ?

Ryszard Kalisz : Les motivations du terrorisme international sont politiques et ne connaissent aucune limite. Il est essentiel que les pays travaillent main dans la main dans la lutte contre le terrorisme. La plupart du temps, les auteurs d’actes terroristes préparent leurs actes et s’entraînent dans un autre pays par souci de confidentialité. La coopération dans la lutte contre le terrorisme est par conséquent fondamentale et sert la communauté internationale dans son ensemble.

Question : Quels résultats attendez-vous de cette conférence ?

Ryszard Kalisz : La conférence sera l’occasion d’examiner les mécanismes de lutte contre le terrorisme. Si nous voulons lutter efficacement, il importe d’élaborer des textes juridiques qui peuvent être utilisés de la même manière par tous les pays, permettant un bon fonctionnement des activités techniques et opérationnelles. La conférence permet également de réunir des personnes fortement impliquées dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée, et donne l’opportunité d’analyser certains des travaux entrepris par le Conseil de l’Europe et auxquels nous sommes très favorables – par exemple, l’action contre le blanchiment d’argent, la traite des êtres humains et la corruption.

Question : Pourquoi la Pologne soutient-elle cette initiative ?

Ryszard Kalisz : La Pologne est un membre actif de la communauté internationale. Elle est aussi un membre actif du Conseil de l’Europe, et de novembre 2004 à mai 2005, nous assurons la présidence du Comité des Ministres. Nous soutenons pleinement toute initiative visant à juguler le terrorisme et la criminalité.

Varsovie accueillera le Troisième Sommet du Conseil de l’Europe en mai 2005.

Question : Qu’attendez-vous de cette manifestation ?

Ryszard Kalisz : Nous sommes très fiers d’accueillir le troisième sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement. Il sera le couronnement de nos six mois de présidence et montre que la Pologne occupe une place au coeur de l’Europe. Les Polonais sont ravis que cette manifestation se tienne à Varsovie et je suis convaincu que les efforts de la Pologne seront très appréciés par tous les membres du Conseil.