Accueil
Convention du
Conseil de l'Europe
Ratifications & Signatures
 
Mécanisme de monitoring
A propos du mécanisme de suivi
GRETA
Comité des Parties
 
Évaluations
Au sujet des évaluations
Monitoring par pays
 
Publications  
Rapports par pays
Rapports généraux
Dépliants
Bande dessinée
 
Autres activités
Secrétariat
Web Resources
GRETA Accès restreint
Réinitialisation du mot de passe
Comité des Parties
 Accès restreint

Publication du rapport du GRETA sur la Norvège

Lien vers le rapport


Strasbourg, 07.05.2013 – Le Groupe d'experts du Conseil de l´Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) a appelé aujourd'hui les autorités norvégiennes à adopter un mécanisme national d’orientation pour identifier et assister les victimes de la traite.

Dans son premier rapport sur la Norvège, publié aujourd'hui, le GRETA reconnaît que la Norvège a pris d’importantes mesures pour prévenir et combattre la traite des êtres humains, et salue le rôle moteur que joue la Norvège dans les efforts internationaux pour combattre la traite. Cependant, plusieurs défis importants restent encore à relever, notamment la nécessité d’adopter de procédures et de critères clairs pour l'identification des victimes de la traite. Le rapport souligne que les procédures d’identification des victimes de la traite devraient être améliorées afin que celles-ci ne soient pas poursuivies pour des infractions à la réglementation sur l’immigration.

Le GRETA appelle aussi les autorités norvégiennes à adopter une approche proactive pour identifier les enfants victimes de traite, y compris les enfants roms, et à associer davantage les ONG à la planification et au suivi des mesures anti-traite.

Le rapport souligne la nécessité de rendre la définition juridique de la traite des êtres humains en pleine conformité avec la Convention et d’augmenter les peines de manière à dissuader les trafiquants.

Le rapport note qu’il y a environ 150 à 200 victimes éventuelles de la traite chaque année en Norvège. La plupart sont des femmes originaires du Nigéria, de Roumanie et de Lituanie, soumises à la traite aux fins d’exploitation sexuelle.

Couverture médiatique

Aftenposten NTB
: 07/05/2013

Bergens Tidende
: 07/05/2013

Norsk Telegrambyrå : 09/05/2013

Atenposten
: 16/05/2013

Atenposten: 16/05/2013

Atenposten
: 30/05/2013