Accueil
Convention du
Conseil de l'Europe
Ratifications & Signatures
 
Mécanisme de monitoring
A propos du mécanisme de suivi
GRETA
Comité des Parties
 
Évaluations
Au sujet des évaluations
Monitoring par pays
 
Publications  
Rapports par pays
Rapports généraux
Dépliants
Bande dessinée
 
Autres activités
Secrétariat
Web Resources
GRETA Accès restreint
Réinitialisation du mot de passe
Comité des Parties
 Accès restreint



Pour une prévention efficace : s’attaquer aux racines de la traite des êtres humains en Europe

La Division anti-traite du Conseil de l’Europe, en coopération avec la Commission nationale bulgare de lutte contre la traite des êtres humains, a organisé une Conférence internationale d’experts intitulée « Pour une prévention efficace : s’attaquer aux racines de la traite des êtres humains en Europe ». La Conférence s’est tenue les 4-5 décembre 2012 à Sofia, en Bulgarie et a réuni environ 130 participants venant de 37 pays, y compris des haut-fonctionnaires, des coordinateurs de la lutte contre la traite, des diplomates, des membres des forces de l’ordre, des travailleurs sociaux, des représentants du monde des affaires, de la société civile, du monde académique et des journalistes. Ont également participé des représentants d’organisations internationales (ONUDC, OIM, OSCE/ODIHR, UE et ICMPD).

Dans son discours d’ouverture de la Conférence, Mme Marja Ruotanen, Directrice de la Justice et de la Dignité humaine de la DG 1 Droits de l’Homme et Etat de droit du Conseil de l’Europe, a dit : « La traite des êtres humains vise les personnes les plus vulnérables dans nos sociétés – elle brise la vie de femmes, d’hommes et d’enfants. Tous les pays, qu’ils soient d’origine, de transit ou de destination, sont concernés par la nécessité de renforcer la prévention. Cette Conférence vise à faire le lien entre la prévention à la source, dans les pays d’origine où le manque d’opportunités d’emploi, l’exclusion sociale, les discriminations fondées sur l’origine ethnique et le sexe font tomber des personnes dans les filets des trafiquants, et la prévention en bout de chaîne, dans les pays où la demande pour une main d’œuvre ou des services sexuels bon marché permettent aux trafiquants de traiter les êtres humains comme des marchandises. »

La Conférence a été organisée autour de quatre thèmes principaux :
Ø La prévention au sein des minorités, avec un accent particulier sur les communautés roms ;
Ø Les mesures pour décourager la demande, y compris au travers de partenariats publics-privés;
Ø Le rôle de la recherche et de la collecte de données dans la prévention de la lutte contre la traite des êtres humains;
Ø Les méthodes de sensibilisations alternatives/interactives.

Les participants ont pu partager leurs expériences concernant divers aspects de la prévention de la traite des êtres humains, en mettant l’accent sur une approche globale, fondée sur les droits de l’homme et les partenariats internationaux. La Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains et les rapports du Groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) ont servi de base pour les discussions.

Lien vers le programme de la Conférence (disponible uniquement en anglais)

Lien vers la liste des participants (disponible uniquement en anglais)

Lien vers la biographie des intervenants (disponible uniquement en anglais)