Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI)


64ème réunion plénière de la Commission anti-raciste du Conseil de l’Europe (17-20 juin 2014)

Strasbourg, le 20 juin 2014 – La Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) a tenu sa 64ème réunion plénière à Strasbourg du 17 au 20 juin 2014.

Au premier jour, l’ECRI a eu un échange de vues avec M. Dean Spielmann, Président de la Cour européenne des droits de l’homme. Le Président de l’ECRI, M. Christian Ahlund, a accueilli M. Spielmann, qui était accompagné de M. Erik Fribergh, Greffier de la Cour, en remerciant l’autorité judiciaire européenne phare pour les orientations qu’apporte sa jurisprudence tout en insistant sur la richesse des relations qu’entretiennent mutuellement leurs deux institutions. Parmi les nombreuses questions débattues ont été évoquées les différentes façons par lesquelles le travail de l’ECRI peut aider la Cour dans l’examen des affaires touchant au racisme et aux discriminations.

L’ECRI a ensuite tenu dans la semaine une séance avec les trois représentants personnels de la Présidence de l’OSCE1 sur l’intolérance et la non-discrimination sur les domaines de travail respectifs et les procédures mises en place pour préparer leurs rapports par pays. La lutte contre le discours de haine a été jugée comme étant un domaine où actions coordonnées et partage de bonnes pratiques pourraient être extrêmement profitables.

L’ECRI a également reçu la visite de M. l’Ambassadeur Mohamed-Siad Doualeh, Président du Groupe de travail intergouvernemental des Nations Unies sur la mise en œuvre effective de la Déclaration et Programme d’Action de Durban. Celui-ci a souligné la valeur des contributions de l’ECRI pour une « approche multipartite » contre le racisme et l’intolérance.

Comme dans toute réunion plénière, l’ECRI a examiné un nombre de rapports de monitoring par pays. Elle a poursuivi ses travaux en vue d’élaborer des lignes directrices de la politique sur la lutte contre le discours de haine et le traitement des personnes migrantes en situation irrégulière.

Enfin, la représentante du Mexique a fait une communication sur le lancement du Programme national pour l’Egalité et la Non-Discrimination 2014-2018 de son pays.

L’ECRI, organe de protection des droits de l’homme du Conseil de l'Europe, composé d’experts indépendants, est chargée du suivi des problèmes de racisme, de xénophobie, d’antisémitisme, d’intolérance et de discrimination fondée sur des motifs tels que la « race », les origines ethniques/nationales, la couleur, la nationalité, la religion et la langue (discrimination raciale) ; elle élabore des rapports et adresse des recommandations aux Etats membres.

Pour plus d’information sur l’ECRI: www.coe.int/ecri
Pour plus d’information sur la CEDH: www.echr.coe.int
Pour plus d’information sur le groupe de travail sur la mise en œuvre de la Déclaration de Durban: www.ohchr.org
Pour plus d’informations sur l’OSCE: www.osce.org
Pour plus d’informations sur le Conseil de prévention de la discrimination du Mexique: www.conapred.org.mx

Contact presse: Stefano Valenti, Tél: +33 (0)3 90 21 43 28, stefano.valenti@coe.int

____________________

1. M. Alexey Avtonomov, Représentant personnel sur la lutte contre “le racisme, la xénophobie et la discrimination”, spécialement la discrimination “contre les chrétiens et les membres d’autres religions”; Rabin Andrew Baker, Représentant personnel sur la lutte contre l’antisémitisme; et Professeur Talip Küçukcan, Représentant personnel sur la lutte contre l’intolérance et la discrimination contre les musulmans.