www.coe.int/ecri
 

A propos de l'ECRI

Statut

Autres décisions CM

Règlement intérieur

Membres de l'ECRI

 

Activités

Mandat

Monitoring par pays

Travaux sur des thèmes généraux

Déclarations

Sensibilisation

 

Bibliothèque

Publications

Recherche(Base de données HUDOC)

Communiqués de presse

 

 Secrétariat

Secrétariat

Contact

 

E-news

Abonnement

 

Accès restreint

Accès membres

Réinitialisation du mot de passe (expiration tous les 2 mois)

 
 
 
 
 
 

Communiqué de presse en suédois

Communiqué de presse sur la table ronde de l’ECRI en Suède

Lutter contre la discrimination raciale et l’intolérance en Suède :
Table ronde de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) à Stockholm

Date : 6 novembre 2013
Lieu :
Norra Latin - Centre de conférence, Drottningatan 71B - Stockholm
Organisateurs :
ECRI, en coopération avec le Médiateur pour l’égalité

Les participants examineront les suites aux recommandations contenues dans le rapport de monitoring 2012 de l’ECRI sur la Suède. La table ronde comportera quatre sessions :

La rencontre débutera par les mots de bienvenue d’Eva Smith, Présidente de l’ECRI, et d’Agneta Broberg, Médiatrice pour l’égalité. Erik Ullenhag, ministre suédois de l’Intégration, et Thomas Hammarberg, ancien Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, prononceront les allocutions d’ouverture. Le rapport de l’ECRI sur la Suède sera présenté par François Sant’Angelo, membre de l’ECRI au titre de la Belgique, et Vitaliano Esposito, membre de l’ECRI au titre de l’Italie.

Outre des représentants gouvernementaux, la table ronde rassemblera des représentants d’ONG et de groupes minoritaires. L’idée de cette rencontre est d’apporter une contribution constructive au débat national sur la lutte contre la discrimination raciale et l’intolérance en Suède, ainsi que de sensibiliser le grand public à ces problématiques.

Dans son quatrième rapport sur la Suède de juin 2012, l’ECRI fait part de ses préoccupations sur certains points, et notamment la persistance de l’antisémitisme et de l’islamophobie, les allégations d’agitation contre des groupes nationaux ou ethniques commise par le biais de la presse, les préjugés à l’encontre des Roms, et les discriminations dans l’accès au logement, à l’emploi et aux soins de santé.

L’ECRI a également sélectionné trois de ses recommandations, concernant respectivement la ségrégation dans le logement, les soins médicaux gratuits pour certaines catégories d’immigrés sans autorisation de séjour et, enfin, le regroupement familial, pour réexamen avant la fin de l’année dans le cadre d’un processus de suivi intermédiaire.

La table ronde est ouverte à la presse. Elle débutera le mercredi 6 novembre 2013 à 9h et se terminera à 17h.

Lien vers le programme en :

Anglais

Suédois

Lien vers les conclusions

   

L’ECRI, organe de protection des droits de l’homme du Conseil de l'Europe, composé d’experts indépendants, est chargée du suivi des problèmes de racisme, de xénophobie, d’antisémitisme, d’intolérance et de discrimination fondée sur des motifs tels que la « race », les origines ethniques/nationales, la couleur, la nationalité, la religion et la langue (discrimination raciale) ; elle élabore des rapports et adresse des recommandations aux Etats membres.

Contact presse : Sylvia Lehmann, Conseil de l’Europe, tél. : +33 3 88 41 29 64; fax: +33 3 88 41 39 87; email: sylvia.lehmann@coe.int

Pour plus d'informations : www.coe.int/ecri