Formation de formateurs au sein des écoles

SCF0100.JPG

Plus de 300 enseignants du Kosovo* vont recevoir une formation de base sur la manière d’enseigner la compréhension interculturelle, prenant appui sur un modèle de développement des compétences en matière de formation d’enseignants en quatre étapes : développer la sensibilité aux concepts et principes de la compréhension interculturelle ainsi que la prise de conscience, développer la connaissance et l’entendement, développer la pratique individuelle et développer la pratique sociétale.

L’Interculturalisme et le Processus de Bologne, un projet financé par l’UE et géré par le Bureau de Liaison de la Commission européenne, et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe va permettre d’organiser des sessions de formation au sein des écoles pour 13 groupes d’enseignants d’écoles primaires locales dans sept régions différentes du Kosovo, les 15-16 avril 2011, encadrés par les formateurs du Programme Pestalozzi du Conseil de l’Europe.

Les formateurs des enseignants locaux ont été formés par des formateurs jouissant d’une expérience internationale, issus du Réseau de formateurs Pestalozzi et utilisant la méthodologie développée dans le cadre du Programme de formation du Conseil de l’Europe pour les professionnels de l’éducation. Le processus dans son ensemble a été coordonné personnellement par l’Agent de Liaison de Pestalozzi au Kosovo nommé par le Ministère de l’éducation, des sciences et de la technologie au Kosovo. La formation de formateurs s’est déroulée de 2009 - 2011 dans le cadre de l’Interculturalisme et du Processus de Bologne et verra son apogée avec la certification des formateurs conformément à l’accréditation en vigueur délivrée par le « Council for Accreditation and Licensing » de MEST. Alors que des enseignants formés localement tiendront des séminaires au sein des écoles dans de nombreux endroits au Kosovo, des sessions de formation initiale d’enseignants seront organisées par la Faculté des Enseignants à Leposavic et à Pristina.

    * Toute référence au Kosovo mentionnée dans ce texte, que de soit le territoire, les institutions ou la population, doit se comprendre en pleine conformité avec la Résolution 1244 du Conseil de Sécurité des Nations Unies et sans préjuger du statut du Kosovo.