Groupe de contact international sur l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme - Conseil de l'Europe
 
Groupe de contact international sur l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme

Conseil de l'Europe

Vue d'ensemble

Le Conseil de l’Europe se donne pour mission d’aider ses 47 Etats membres à promouvoir la démocratie et les droits de l’homme à l’école, dans le cadre de sa Charte sur l’éducation à la citoyenneté démocratique et l’éducation aux droits de l’homme, adoptée en 2010.

Le Service de l’éducation du Conseil de l’Europe a ainsi mis en place un programme d’activités intergouvernementales, « Apprendre la démocratie et les droits de l’homme », en vue de faciliter les échanges et la coopération entre les Etats membres, notamment via son réseau de coordinateurs officiels (coordinateurs de l’ECD/EDH). Le service organise aussi des sessions de formation pour les professionnels de l’éducation, dans le cadre du Programme Pestalozzi et des Académies d’été régionales. Par ailleurs, des programmes conjoints entre l’Union européenne et le Conseil de l’Europe (en Turquie, par exemple) aident individuellement certains pays à traduire les dispositions de la Charte dans la pratique.

De son côté, le Service de la jeunesse organise des sessions de formation pour les professionnels de l’éducation et les membres d’ONG de jeunesse. L’outil de référence utilisé dans le cadre de ces formations est Repères - Manuel pour la pratique de l'éducation aux droits de l'homme avec les jeunes.

A noter aussi, le programme transversal « Construire une Europe pour et avec les enfants », pour la promotion des droits de l'enfant et la protection de l'enfance contre la violence. L’éducation représente en effet un volet important de la Stratégie du Conseil de l’Europe sur les droits de l’enfant, mise en œuvre avec le concours des deux services susmentionnés.

Enfin, la Direction des droits de l’homme propose des sessions de formation à divers groupes professionnels, comme les juges, les procureurs, les greffiers des tribunaux, les avocats, les forces de l’ordre, les personnels pénitentiaires, les huissiers, les personnels des instances nationales pour les droits de l’homme et les membres d’organisations non gouvernementales.

La promotion de l’éducation aux droits de l’homme fait en outre partie du mandat du Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe.