Nature
Diplôme Européen des espaces protégés


Le Diplôme européen des espaces protégés est une distinction internationale prestigieuse accordée depuis 1965 par le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe à des zones protégées, des espaces naturels et semi-naturels ou des paysages ayant un intérêt européen exceptionnel pour la conservation de la diversité biologique, géologique ou paysagère et faisant l'objet d'une gestion exemplaire.

Le Diplôme est attribué à des espaces protégés en raison de qualités remarquables du point de vue scientifique, culturel ou esthétique, à condition toutefois que ces espaces bénéficient d’un régime de protection adéquat.

Présentation du Diplôme Européen des espaces protégés (évènement annexe à la 32ème réunion du Comité Permanent de la Convention de Berne) [anglais seulement]



Réunions & Visites
24 mars 2014, Strasbourg (France)
Réunion du Groupe de spécialistes sur le Diplôme européen des Espaces protégés (anglais seulement)

26 mars 2013, Strasbourg (France)
Réunion du Groupe de spécialistes sur le Diplôme européen des Espaces protégés

9-10 février 2012, Strasbourg (France)
Réunion du Groupe de spécialistes sur le Diplôme européen des Espaces protégés

14-15 mars 2011, Strasbourg (France)
Réunion du Groupe de spécialistes sur le Diplôme européen des Espaces protégés

04-05 mars 2010, Strasbourg (France)
Réunion du Groupe de spécialistes sur le Diplôme européen des Espaces protégés

22-24 juillet 2010, République tchèque
Visite dans le Parc national de Sumava en Bohême

26 octobre 2007, Krimml (Autriche)
40 ans de Diplôme européen aux Chutes de Krimml


Pourquoi un Diplôme européen ?
La diversité biologique et paysagère de l’Europe, c’est-à-dire la variété de la flore, de la faune, des écosystèmes et des paysages est une des plus grandes richesses des européens. La nature européenne revêt une importance qui dépasse largement les frontières du continent et elle constitue un lien vivant entre les peuples. Pourtant de précieux habitats naturels, des paysages longuement façonnés par la nature et par la main de l’homme se dégradent et disparaissent. Des espèces végétales et animales sont menacées : c’est notre patrimoine commun qui régresse ainsi et risque de disparaître.


Qui octroie le Diplôme ?
Les candidatures au Diplôme européen sont présentées au Conseil de l’Europe par les gouvernements des Etats membres et soumises à un groupe de spécialistes qui doit se prononcer sur l'intérêt européen exceptionnel de la zone candidate. Si l'existence de cet intérêt est suffisamment bien établi il décide de faire procéder à une expertise sur les lieux. Après une expertise sur les lieux qui a pour objet examiner en détail les caractéristiques, l'efficacité des mesures de protection, la qualité de la gestion, les problèmes, le groupe de spécialistes recommande ou non au Comité des Ministres d’octroyer le Diplôme européen à la zone concernée, en l’assortissant dans la plupart des cas de recommandations et, le cas échéant, de conditions pour améliorer la gestion ou le système de protection de la zone.


Un contrôle régulier
Le Diplôme est doté d’un mécanisme unique de contrôle : un rapport est adressé tous les ans au Conseil de l’Europe par chaque gestionnaire de zone diplômée. Le Diplôme est attribué pour une durée de 5 ans. il peut être renouvelé pour une période de 10 ans, renouvelable de 10 ans sur la base d’une nouvelle visite sur les lieux et d’un nouveau rapport d’expertise qui s’attachera notamment à vérifier si les conditions imposées lors de l’octroi ont été suivies d’effet. En cas de menace grave sur une zone ou de détérioration importante, une expertise extraordinaire peut être effectuée.


Un rôle de stimulation et d’encouragement
L’octroi du Diplôme européen représente donc un encouragement précieux pour une protection et une gestion efficaces des paysages, réserves ou monuments et sites naturels, qui ont un intérêt européen exceptionnel. Placé sous les auspices du Conseil de l’Europe, le Diplôme européen constitue pour les responsables des zones protégées un instrument international capable de les aider dans leur tâche de gestion et de protection.

L’originalité du Diplôme réside également dans le fait qu’il est accordé pour une durée limitée ; la menace du retrait a un caractère dissuasif face aux dangers susceptibles de menacer l’intégrité de la zone et incitatif pour le maintien et l’amélioration de la qualité du site.


Qui est titulaire du Diplôme européen ?
Le Diplôme européen est actuellement accordé à 73 zones réparties dans 28 pays d’Europe. Des candidatures sont présentées régulièrement par de nombreux pays européens car il se manifeste de plus en plus d’intérêt pour cette prestigieuse distinction internationale.

Les premiers espaces diplômés furent la Réserve nationale de Camargue (France), le Parc national du Peak District (Royaume Uni) et la Réserve naturelle des Hautes Fagnes (Belgique). Le Diplôme couvre aujourd’hui des espaces très différents allant de Fair Isle dans les Shetland au nord-est de l’Ecosse, à la Réserve nationale de Teberda dans le Caucase russe, en passant par les Iles Sauvages (Portugal) au large de Madère ou encore la Réserve ornithologique de Kuscenneti en Turquie. Il regroupe des zones de superficie très variée ainsi qu’une grande diversité de milieu. Citons par exemple les Chutes de Krimml en Autriche, la zone de tourbière de la Réserve naturelle du Wurzacher Ried en Allemagne, les vastes Parcs nationaux de Sarek et Padjelanta en Suède, des forêts vierges en Pologne comme le Parc national de Bialowieza, des îles comme la Réserve naturelle de Montecristo en Italie, le site paléontologique d’Ipolytarnóc en Hongrie, la zone humide du Parc national de Doñana en Espagne, des paysages de haute montagne comme le Parc national des Ecrins en France.


Quelles sont les règles d’octroi ?
Institué en 1965 par la Résolution (65) 6 du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe, le Diplôme européen se dote en 1973 d'un Règlement régissant son octroi (Résolution 73/4). Ce Règlement a été amendé à plusieurs reprises. La Résolution CM/ResDip(2008)1, adoptée le 20 février 2008, fixe désormais le cadre juridique pour l'octroi du Diplôme européen des espaces protégés.


Le réseau des gestionnaires
Le réseau de gestionnaires représente un atout précieux pour la conservation de la diversité biologique et paysagère en Europe et un moyen efficace de promouvoir les principes défendus par le Conseil de l’Europe en vue de la conservation du patrimoine naturel européen. Les gestionnaires des diverses zones diplômées d’Europe se retrouvent régulièrement au cours de colloques organisés par le Conseil de l’Europe. Il s’est créé ainsi au fil des ans un véritable réseau de coopération internationale.

Les zones diplômées sont des territoires de référence tant pour la conservation du patrimoine que pour la promotion de modèles de développement durable. Elles réunissent un échantillonnage complet de l’extraordinaire variété du patrimoine naturel et culturel de l’Europe, et apporte un encouragement au travail de protection de la nature dans tous les pays où se trouvent des zones diplômées ainsi que la possibilité pratique d’échanges de vues et d’expériences pour leurs gestionnaires.




Projets joints EU/CoE
Nouvelles
Calendrier des réunions 2014

Cérémonie officielle de remise du Diplôme européen à la Réserve naturelle des Desertas (Portugal) - Communiqué de presse

La Réserve naturelle des Desertas (Portugal) a reçu le Diplôme européen des espaces protégés – Communiqué de presse
Réunions

34ème réunion du Comité permanent de la Convention de Berne  - 2 -5 décembre 2014, Strasbourg (France)
2e Comité directeur du Réseau Emeraude - 1er décembre 2014, Strasbourg (France)

Liens utiles
Contacts
+33 390 21 43 98
+33 388 41 23 02
Recherche