Nature
La Stratégie paneuropéenne pour la diversité biologique et paysagère


" ...La Stratégie constitue un cadre international de coopération qui doit permettre le renforcement et l’extension des initiatives existant dans le domaine de la conservation... "

La Stratégie paneuropéenne pour la diversité biologique et paysagère (SPDBP) a été élaborée suite au Sommet de la Terre de Rio et à l'adoption de la "Convention sur la diversité biologique" des Nations Unies. Elle a été adoptée lors de la Troisième Conférence ministérielle "Un environnement pour l'Europe" réunie en octobre 1995 à Sofia (Bulgarie). Le principal objectif de la Stratégie est de trouver une riposte cohérente au déclin de la diversité biologique et paysagère en Europe et de garantir la durabilité de l'environnement naturel.


Une Stratégie pour la conservation : approches et objectifs
Plus que tout autre continent, l'Europe est une mosaïque de pays relativement peu étendus. Par voie de conséquence, les écosystèmes et les processus qui perturbent leur fonctionnement ignorent souvent les frontières nationales. Dans ces conditions, des mesures isolées prises dans un contexte local, régional ou national ne peuvent, très souvent, qu'être vouées à l'échec.

Une action efficace ne peut s'inscrire que dans un cadre international, si l'on veut faciliter la mise au point d'une approche commune pour sauvegarder la diversité biologique et paysagère de l'Europe et favoriser des initiatives coordonnées.

Telles sont les raisons pour lesquelles 54 pays ont approuvé, en 1995, la Stratégie paneuropéenne de la diversité biologique et paysagère. Ce faisant, les gouvernements nationaux reconnaissaient l'impérieuse nécessité d'une coopération internationale en vue de sauvegarder la biodiversité et les paysages d'importance européenne.

Une nouvelle approche
La Stratégie présente quatre différences importantes par rapport aux efforts entrepris jusqu'alors pour tenter de préserver la biodiversité :

elle est d'une grande portée géographique, puisqu'elle couvre la quasi-totalité du continent européen, plus l'Asie septentrionale et centrale;
elle vise à garantir la viabilité des écosystèmes dont dépend la survie des espèces au lieu de se limiter à la protection des seules espèces menacées ou de quelques sites présentant un intérêt particulier;
elle intègre dans un seul cadre la conservation de la biodiversité et des paysages;
elle offre un programme méthodique d'actions concrètes axées sur la réalisation des objectifs d'une conservation durable.

Les objectifs à long terme
A long terme, les objectifs de la Stratégie sont les suivants :

mettre en place un réseau écologique paneuropéen conçu pour sauvegarder les écosystèmes, les habitats, les espèces et les paysages d'importance européenne ;
gérer et utiliser durablement la biodiversité de notre continent ;
intégrer la conservation et la durabilité de la biodiversité dans les activités d'autres secteurs tels que l'agriculture, la sylviculture, la pêche, l'industrie, le transport et le tourisme ;
mieux informer sur la biodiversité, améliorer la sensibilisation du public et obtenir une plus grande participation de la population à des actions de conservation ;
améliorer notre perception de l'état de la biodiversité du continent ;
faire en sorte que des fonds suffisants soient disponibles pour mettre en œuvre la Stratégie.

Conférences intergouvernementales
22-24 septembre 2009, Liège (Belgique), 5e Conférence "Biodiversité en Europe"

22-24 février 2006, Parc national de Plitvice Lakes (Croatie), 4e Conférence "Biodiversité en Europe"

18-21 janvier 2004, Madrid (Espagne), 3e Conférence "Biodiversité en Europe"

24-28 février 2002, Budapest (Hongrie), 2e Conférence "Biodiversité en Europe"

20-23 mars 2000, Riga (Lettonie), 1e Conférence "Biodiversité en Europe"






Réunions
Liens utiles
Contacts
+33 388 41 22 59
Recherche