3e Session du Prix du paysage du Conseil de l'Europe
2012-2013

 

Dix-huit projets ont été présentés par les Parties à la Convention européenne du paysage au Secrétaire Général du Conseil de l’Europe à l’occasion de la 3e session 2012-2013 du Prix du paysage du Conseil de l’Europe. Le 12 décembre 2013, le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe a décidé, conformément à la Résolution du Comité des Ministres CM/Res(2008)3 sur le règlement relatif au Prix du paysage du Conseil de l’Europe et sur proposition du jury et du Comité directeur du Conseil de l’Europe responsable de la mise en œuvre de la Convention européenne du paysage :

 

1. d’attribuer le Prix du paysage du Conseil de l’Europe de la Convention européenne du paysage pour la 3e Session du Prix 2012-2013 á la réalisation :

 

Préserver la valeur écologique dans le paysage de la vallée fluviale de Szprotawa, Association de Basse-Silésie de parcs paysagers, Pologne

 

Le projet de préservation de la valeur écologique du paysage de la vallée de la rivière Szprotawa est le lauréat de la 3e Session du Prix du paysage du Conseil de l’Europe 2012-2013 en ce qu’il répond aux quatre critères du règlement du Prix du paysage. L’approche intégrée dépasse la seule dimension de la biodiversité et associe nature, culture et populations. Cette réalisation peut en ce sens inspirer d’autres projets. Elle montre un bon niveau de participation des acteurs concernés au processus décisionnel comme à la gestion du territoire. Les agriculteurs et les apiculteurs sont parties prenantes ; ce projet a permis aussi de rapprocher des intérêts économiques qui paraissaient concurrents. La dimension esthétique est présente et permet une bonne sensibilisation des différentes générations. L’environnement est aussi pris en considération : le projet concerne la réhabilitation d’une ancienne base militaire soviétique ainsi qu’une plus grande utilisation de la biomasse comme source d’énergie. L’implication des Roms dans le processus décisionnel comme, demain, dans la gestion des terrains restaurés est particulièrement favorable. En prenant en charge la question des populations minoritaires et de leur implication dans la gestion d’un territoire, ce projet représente une avancée du « vivre ensemble » au niveau européen qu’il convient de saluer ;

 

2. d’attribuer des mentions spéciales identiques du Prix du paysage du Conseil de l’Europe de la Convention européenne du paysage pour la 3e Session du Prix 2012-2013 aux trois réalisations suivantes :

 

La renaissance de la région du Haut-Belice-Corleonese par la récupération de terres confisquées aux organisations mafieuses, LIBERA, Associations, noms et chiffres contre les mafias, Italie

Mention spéciale pour le « Renforcement de la démocratie »

 

Le projet de renaissance de la région du Haut-Belice-Corleonese concerne la récupération des terres confisquées aux organisations mafieuses, qui se les étaient illégalement appropriées. Ce projet de grand intérêt conjugue les principes du Conseil de l’Europe : droits humains, état de droit et démocratie. Le paysage y est à la fois support et résultante. Projet politique autant qu’économique, il produit un paysage qui met en valeur l’identité et la culture locales. Il restaure la dimension culturelle du paysage et la qualité de l’environnement naturel. La production biologique et la transformation locale des produits agricoles, le développement d’énergies renouvelables et la restauration du patrimoine sont autant d’opportunités d’accès à l’emploi pour des populations fragiles. La remarquable mobilisation de volontaires est un point fort du projet ;

 

 U-parks, U-turns we love, district de la municipalité d’Utena, Lituanie

 

Mention spéciale pour « L’attention portée au paysage urbain en tant que bien commun »

 

« U-parks, U-turns we love », projet de reconquête de parcs publics urbains mis en réseau, retient l’attention car il contrebalance la vague de privatisation des espaces qui a suivi la fin de la période soviétique. Ici, l’espace public redevient important et chacun peut en jouir au quotidien. Ce système de parcs urbains est un bel exercice de planification du paysage appliqué au bien-être individuel et collectif. Le paysage est considéré en tant que bien commun, ce qui permet de développer une pratique de participation. Cette réalisation montre une dimension de développement durable incontestable. L’implication de l’association des architectes-paysagistes et l’utilisation des parcs comme « espaces école » pour les futurs professionnels est particulièrement intéressant ;

 

La Porte de Gornje Podunavlje, ONG Podunav, Backi Monostor, Serbie

 

Mention spéciale pour La contribution aux idéaux européens »

 

La situation du projet « La porte de Gornje Podunavlje », sur les rives du Danube et dans une région ancienne, le Backi Monostor, a permis de développer des objectifs transfrontaliers et multi-ethniques particulièrement intéressants. L’attention portée aux héritages culturels serbe, croate, hongrois, rom, šokci dans la perspective d’une identité européenne commune a été particulièrement appréciée. Ce projet exprime l’engagement des populations pour un meilleur bien-être économique et social dans le même temps que pour la préservation des spécificités du paysage. Prenant appui sur une réserve de biosphère de l’UNESCO, cette candidature développe une approche intégrée bien adaptée. Le développement d’un écotourisme transfrontalier, en lien avec le retour à une production agricole liée à une alimentation traditionnelle, permet de limiter l’exode rural des jeunes ;

 

3. de reconnaître la grande valeur des réalisations suivantes, présentées pour la 3e Session 2012-2013 du Prix du paysage du Conseil de l’Europe de la Convention européenne du paysage et de les faire connaître au grand public comme source d’inspiration :

 

Parc national de Hoge Kempen, Regionaal Landschap Kempen en Maasland asbl, Belgique

 

Le Parc national de Hoge Kempen développe une approche intégrée qui permet une meilleure cohérence, une défragmentation et la redynamisation d’un territoire abandonné par l’industrie minière. Le parc, adossé à un site de cités-jardins, reste fidèle aux principes de ces cités, encourageant la collaboration et la stimulation des acteurs concernés. Ce projet vise à augmenter l’intérêt des populations pour la protection et la valorisation de ce paysage ;

L’éducation environnementale dans la ville de Strakonice année après année ou «le pèlerinage à travers le paysage contemplatif », municipalité de Strakonice, République tchèque

 

Le projet d’éducation environnementale dans la ville de Strakonice, projet pilote au niveau national, est un processus continu inscrit dans une démarche pérenne, qui tient compte de la gestion passée. Il associe toutes les générations par une série de « cycles thématiques » se référant aux valeurs immatérielles des lieux (histoire et légendes, poésie, peinture, arts populaires, etc.) pour mieux qualifier le paysage et lui « donner une âme ». La prise de conscience de l’appartenance à des paysages européens est intéressante. La participation active des populations dans la restauration et l’entretien du « petit » patrimoine a été appréciée ;

 

Les projets de paysage de la vallée d’Hyyppä, ville de Kauhajoki, Association du village d’Hyyppä, Centre de foresterie finlandaise/Services publics, Unité Ostrobotnie du Sud et centrale, Finlande

 

Les projets de paysage de la vallée Hyyppä impliquent une grande diversité d’acteurs. Les populations sont considérées au même niveau que les autorités publiques et sont impliquées dans la définition des objectifs, dans la mise en œuvre des actions et dans le suivi des résultats obtenus. La forte implication dans les actions des volontaires comme dans celles du Service national des forêts est un point fort de cette réalisation qui a contribué à la mise en valeur de paysages et à la promotion des valeurs sociales et esthétiques des communautés concernées ;

 

Parc du Grand Pré, Ville de Langueux, France

 

Le Parc du Grand Pré occupe 12 hectares entre ville et nature. Il montre comme résultat un lieu de convivialité qui redonne une cohérence à un territoire morcelé. Il ouvre des connexions avec les villages et les espaces avoisinants. Ce parc autorise des utilisations récréatives multiples et permet de développer une pédagogie au service de la promotion du développement durable. Le projet se veut l’expression d’une nouvelle qualité urbaine et a changé l’image de « cité dortoir » de Langueux. Il vise à produire des espaces de rencontre propices aux échanges et à la mixité sociale ;

 

Réhabilitation d’un paysage complexe et programme de développement dans les montagnes Gerecse et la vallée de la rivière Által, Association pour la restauration et le développement de la vallée de la rivière Által (Tata), Hongrie

 

Le projet à long terme de réhabilitation d’un paysage complexe et le programme de développement dans les montagnes Gerecse et la vallée de la rivière Által, menés par une organisation non gouvernementale, allient protection de l’environnement et tourisme responsable. Une approche globale a permis de réhabiliter un ancien site minier et de restaurer des écosystèmes dégradés. La mobilisation de nombreux partenaires, publics et privés, a eu pour résultat un extraordinaire paysage quotidien, propice au développement de l’écotourisme. Il s’agit d’un aménagement du paysage au sens de la Convention européenne du paysage. A la fois environnemental et social, ce projet a permis aux populations de retrouver des pratiques anciennes. Le haut niveau de participation et la qualité de la gouvernance ont été appréciés ;

 

Plan de conservation de l’Ile de Bere, Conseil du patrimoine et Groupe du projet de l’île de Bere, Irlande

 

Ce solide Plan de conservation de l’île de Bere représente une approche exemplaire et remplit tous les critères du Prix du paysage du Conseil de l’Europe, notamment en matière de participation du public et de sensibilisation. Il mobilise des acteurs divers (populations locales, universités dans le cadre du programme Erasmus, armée, etc.). Le projet conjugue nature et économie, et apporte des solutions en matière de gestion des déchets. Il présente une gestion intégrée réalisée avec les moyens disponibles, et est attaché à tous les secteurs de la vie insulaire. Il a pour résultat la stabilisation de la population sur l’île. La dépopulation des zones rurales est un problème à l’échelle européenne. Cette réalisation est d’une bonne dimension et un exemple utile ;

 

Parc forestier Dzintari, Conseil municipal de Jurmala, Lettonie

 

Le Parc forestier Dzintari a pour ambition de conserver une enclave naturelle de 13 hectares en centre-ville. Cet aménagement du paysage urbain dédié à la récréation et aux loisirs a su adapter la capacité d’accueil du site à la fréquentation des piétons et des skateboards. Le développement de processus démocratiques pour répondre aux aspirations des populations en matière de qualité du cadre de vie est particulièrement apprécié ;

 

Planification de la politique de conservation et de développement durable de vingt paysages nationaux aux Pays-Bas, ONG Stichting Nationale Landschappen, Pays-Bas

 

La planification de la politique de conservation et de développement durable de vingt paysages nationaux aux Pays-Bas porte sur une étendue significative de paysages exceptionnels considérés comme représentatifs des Pays-Bas. L’identification de tels paysages entre bien dans le champ d’action de la Convention européenne du paysage ;

 

Le Laboratoire du paysage de Furnas (Furnas LandLab), Direction régionale de l’environnement des Açores, Portugal

 

Le Laboratoire du paysage de Furnas représente un exemple de bonne pratique qui sera utile à d’autres pays. La reconquête de la qualité des eaux, le retour à une agriculture plus respectueuse du substrat naturel et l’éradication d’espèces invasives sont les points forts du projet. Une impression de grande énergie se dégage du dossier très détaillé, qui correspond bien aux termes de la Convention européenne du paysage. Les actions entreprises paraissent titanesques et nécessitent beaucoup de moyens, assurés par de nombreux volontaires et, pour partie, des fonds structurels européens ;

 

Développement agricole et protection de l’environnement en Transylvanie, Fondation ADEPT, ONG, Roumanie

 

Le projet de développement agricole et de protection de l’environnement en Transylvanie est intéressant car il conjugue économie et écologie. Il vise à pérenniser un système agricole favorable à la biodiversité. L’approche utilisée présente un niveau d’intégration qui mériterait d’être approfondi. La fondation ADEPT a impliqué plusieurs acteurs et mobilisé des partenaires publics et privés, nationaux et européens. A terme, ce projet devrait pouvoir intégrer des objectifs de qualité paysagère ;

 

Sauvetage, renaissance et exploitation du chemin de fer forestier dans le paysage de Cierny Balog, ONG Ciernohronska Zeleznica, République slovaque

 

Le projet de sauvetage, de renaissance et d’exploitation du chemin de fer forestier dans le paysage de Cierny Balog concerne la mise en valeur d’un patrimoine technique : le chemin de fer forestier de Cierny Balog. La mobilisation de 1500 volontaires a été appréciée. Le magnifique paysage des Carpates en constitue le cadre ;

 

Restauration du paysage et de la gestion des eaux de la réserve naturelle de Škocjanski Zatok, DOPPS, BirdLife Slovénie, Slovénie

 

Le projet de restauration du paysage et de la gestion des eaux de la réserve naturelle de Škocjanski Zatok concerne une zone humide littorale. Grâce à lui, l’étalement urbain et industriel a pu être arrêté avec succès, ce qui est très important sur ce littoral peu étendu. Porté par la Société pour l’observation et l’étude des oiseaux en Slovénie, le projet a bénéficié d’importants soutiens nationaux et de l’Union européenne (LIFE), sans lesquels la pression urbaine et industrielle n’aurait pu être contenue. Le dossier de présentation montre clairement la participation du public au processus de planification et un bon niveau de sensibilisation du public. La planification intègre la protection de la nature et l’attention accordée au paysage ;

 

Revitalisation durable du paysage protégé de la Geria, Consortium pour la défense et la promotion de l’espace de la Geria, Espagne

 

 Le projet de revitalisation durable du Paysage protégé de la Geria a pour théâtre un paysage exceptionnel qui ne connaît que peu d’équivalents en Europe. Ce paysage ne peut se maintenir qu’au prix d’un travail humain obstiné et réalisé sans mécanisation. La revitalisation de ce site, qui a le statut de réserve de biosphère de l’UNESCO, résulte d’une approche rigoureuse alliant environnement, esthétique et économie. La production viticole est non seulement viable, mais aussi créatrice d’emplois. Le choix d’un agrotourisme durable contribue à la revitalisation du paysage. La participation des populations est forte à tous les niveaux décisionnels et la sensibilisation porte sur tous les aspects du paysage et de l’environnement ;

 

Projet de paysage du bassin-versant des Pennines du Sud, Perspectives Pennines, Royaume-Uni

 

Situé à la périphérie de grandes agglomérations, le projet de paysage du bassin-versant des Pennines du Sud remplit tout à fait les critères du prix du paysage et répond aux dispositions de la Convention européenne du paysage. Cet espace est mis à la disposition de populations urbaines diverses et nombreuses. Ce projet complexe est représentatif de la longue et solide tradition de travail intégré sur le paysage au Royaume-Uni. Il représente un cas d’école de la sensibilisation du public. La planification paysagère est un processus qui nécessite des efforts et des investissements permanents. Les progrès réalisés doivent sans cesse être consolidés et poursuivis. Les nombreux acteurs de ce projet sont encouragés à le développer.

 

La Cérémonie du Prix du paysage du Conseil de l’Europe s’est tenue lors de la 14e Réunion des Atelier du Conseil de l’Europe pour la mise en œuvre de la Convention européenne du paysage «Forum des sélections nationales du Prix du paysage du Conseil de l’Europe – Session 2012-2013 », Wroclaw, Pologne, 11-12 juin 2014.

 

Etats et

Prix nationaux

Candidats

Titre du projet

Langue*

Belgique Regionaal Landschap Kempen en Maasland vzw Hoge Kempen National Park (photos + poster + vidéo) E
République tchèque Municipality of Strakonice Environmental education in the town of Strakonice year by year or “Pilgrimage through the Contemplative Landscape” (photos + vidéo) E
Finlande City of Kauhajoki, Hyyppä village association, The Finnish Forestry Centre/Public Services/The Unit of South and Central Ostrobothnia The Landscape Projects of the Hyyppä Valley (photos + brochure + vidéo) E
France Ville de Langueux Parc du Grand Pré (photos + vidéo 1 + vidéo 2 + vidéo 3) F
Hongrie The Association for the Restoration and Development of the Által Creek Valley (Tata) Complex landscape rehabilitation and development program in the Gerecse Mountains and the Által Creek Valley (vidéo) E
Irlande The Heritage Council and the Bere Island Project Group Bere Island Conservation Plan (photos + plan) E
Italie LIBERA Associazioni Nomi e Numeri contro le mafie The rebirth of Alto Belice Corleonese from the recovery of land confiscated from the mafia organisations (photos + poster + vidéo 1 + vidéo 2) E
Lettonie Jurmala City Council Dzintari forest park (photos) E
Lithuanie Utena district Municipality U-parks. U-turn we love. (photos + vidéo) E
Pays-Bas Stichting Nationale Landschappen (NGO) Planning policy for conservation and sustainable development of 20 National Landscapes in the Netherlands (photos + brochure) E
Pologne Lower Silesian Association of Landscape Parks Preserving ecological value in the landscape of the Szprotawa river valley (photos + poster) E
Portugal Azores Regional Directorate of the Environment (Direção Regional do Ambiente) Furnas Landscape Laboratory (Furnas LandLab) (photos + vidéo + posters) E
Romania ADEPT Foundation, NGO ADEPT – Agricultural Development & Environmental Protection in Transylvania (poster) E
Serbie NGO “Podunav” Backi Monostor The Gate of Gornje Podunavlje (photos + vidéo) E
République slovaque Ciernohronska zeleznica NGO Salvage, Revival, and Operation of the Forest Railway in Landscape of Cierny Balog (photos + poster + vidéo) E
Slovénie DOPPS – BirdLife Slovenia (Društvo za opazovanje in proučevanje ptic Slovenije) Landscape and water-management restoration of Škocjanski Zatok nature reserve (photos + vidéo) E
Espagne Consortium pour la Défense et la Promotion de l'espace de la Geria Revitalisation durable du Paysage Protégé de la Geria (photos + poster + vidéo) F
Royaume-Uni Pennine Prospects South Pennines Watershed Landscape Project (photos + banner + vidéo 1 + vidéo 2) E

 

* langues du dossier : E = anglais; F = français

 

Session précédente


2e Session 2010-2011

1ère Session : 2008-2009