Historique des Journées européennes du patrimoine

 

Les Journées européennes du patrimoine sont nées à Grenade (Espagne) le 3 octobre 1985, lors de la 2e Conférence du Conseil de l'Europe des ministres européens responsables du patrimoine architectural du Conseil de l’Europe. A cette occasion, le ministre français de la Culture propose d’étendre au niveau européen l’initiative des "Portes ouvertes des monuments" lancée en France en 1984. Plusieurs pays européens tels que les Pays-Bas, le Luxembourg, Malte, la Belgique, le Royaume-Uni (Ecosse) et la Suède mettent rapidement sur pied des manifestations similaires.

 

En 1991, le Conseil de l'Europe a lancé officiellement, avec le soutien de la Commission européenne, les Journées européennes du Patrimoine. Cette initiative est devenue, en 1999, une action conjointe du Conseil de l'Europe et de la Commission européenne. Dans toute l’Europe, pendant les week-ends du mois de septembre, les Journées européennes du patrimoine ouvrent les portes de nombreux sites et monuments, dont beaucoup sont fermés d’ordinaire au public, permettant ainsi aux citoyens européens de découvrir leur patrimoine culturel commun et de s’instruire à son sujet, tout en les encourageant à prendre une part active à sa sauvegarde et à sa mise en valeur pour les générations présentes et à venir.

 

Aujourd’hui, les Journées européennes du patrimoine peuvent être considérées comme un instrument essentiel pour familiariser concrètement les esprits avec la culture et l’histoire européennes, de même que pour les sensibiliser aux multiples valeurs de notre patrimoine commun et à la nécessité permanente de le protéger. Les 49 États signataires de la Convention culturelle européenne participent activement à cette initiative, et le nombre annuel des visiteurs est maintenant évalué aux alentours de 20 millions pour 30 000 monuments et sites visités. Les Journées européennes du patrimoine ont réussi à impliquer la participation de la société civile – en particulier celle des jeunes – le travail bénévole et la coopération transfrontalière, promouvant de la sorte les principes essentiels du dialogue interculturel, du partenariat et de la responsabilité civique.

 

La Direction Générale IV - Éducation, Culture et Patrimoine, Jeunesse et Sport du Conseil de l'Europe, en étroite coopération avec la Direction générale pour l’éducation et la culture de la Commission européenne, assure l’orientation générale, la définition et l’exécution des tâches à accomplir dans le cadre des Journées européennes du patrimoine. Le Secrétariat des Journées européennes du patrimoine est assuré par la Direction de la Culture et du Patrimoine culturel et naturel du Conseil de l'Europe sous la responsabilité de son Comité Directeur du Patrimoine Culturel et du Paysage.

 

Depuis leur lancement à l’échelle européenne, les Journées européennes du patrimoine ont pris d’année en année une importance croissante. Les 49 Etats signataires de la Convention culturelle européenne du Conseil de l’Europe y participent tous et ces Journées connaissent un succès grandissant auprès du public.

 


 

Documents

Présentation

Convention culturelle européenne

 

Publications

"Portes et esprits ouverts" : compte rendu des débats par François Matarasso

 Journées européennes du patrimoine - Guide pratique - par Michel Kneubühler

 

Contacts

Madelena Grossmann
+33 388 41 22 03


Jelena Mocevic

+33 390 21 59 48


Coordinateurs nationaux