Expositions d’art du Conseil de l’Europe

La série des expositions d'art du Conseil de l'Europe a pris naissance en 1954 ; elle a pour but de mieux faire connaître et apprécier l'art européen comme l'une des plus hautes expressions de la culture et des valeurs de l'Europe. Depuis près d'un demi-siècle, les expositions ont réussi à illustrer la plupart des grandes époques de l'art européen et des personnages marquants de l'histoire européenne. Le Conseil de l’Europe a récemment reformé son concept d’expositions d’art. Il a également lancé une nouvelle série d’événements culturels.

 

Une nouvelle approche thématique : la culture en tant que vecteur de valeurs et de la citoyenneté


Durant 50 ans, les expositions d’art du Conseil de l’Europe ont mis en lumière les mouvements, les personnalités et événements historiques, et l’histoire de l’art européen : leur message portait principalement sur l’Europe et son unité.

 

Aujourd’hui, les priorités du Conseil de l’Europe sont axées sur la préservation des valeurs européennes. Même si la démocratie, les droits de l’homme, le respect de la différence et de la diversité sont enracinés dans les institutions et politiques publiques, leur force ultime dépend de la façon dont ils sont ancrés dans l’esprit des individus.

 

Les expositions et événements culturels contribueront aux objectifs sociaux et politiques globaux du Conseil de l’Europe tout en conservant l’excellence, la qualité des recherches, l’intégrité et la force des précédentes expositions d’art. Ces événements pourront être conçus autour de thèmes comme le changement climatique, le dialogue interculturel et l’image d’autrui, les droits de l’homme/la peine de mort, la migration, le rejet de la violence, la non-discrimination, l’histoire commune de l’Europe et de ses voisins, l’influence de l’Islam sur la pensée européenne (et inversement).

 

Une approche volontariste


Par le passé, le Conseil de l’Europe a reçu et évalué, avec un groupe de consultants de haut niveau, des projets d’expositions élaborés par un nombre relativement restreint d’institutions culturelles de premier ordre, et proposé un label de qualité ainsi qu’un modeste soutien financier aux meilleurs projets (29 depuis 1954).

 

Le Conseil de l’Europe s’est assuré que les thèmes des expositions répondaient à ses normes de qualité, mais n’a pas cherché ni incité à des projets d’expositions sur des thèmes particuliers, ni avancé de priorités en vue d’élargir la portée géographique des projets et de favoriser de nouveaux partenariats.

 

La nouvelle approche souligne l’engagement actif du Conseil de l’Europe pour sélectionner, conseiller et promouvoir des expositions et événements culturels représentant des intérêts thématiques, géographiques et de commissaires d’expositions plus vastes.

 



 

Expositions passées

Liste des expositions d'art passées
Fiche technique sur les expositions
 

Contact

Kathrin Merkle
+33 388 41 28 84

Toucher un plus large public


Les expositions d’art ont généralement eu lieu à un endroit spécifique pour une durée limitée. Même si de nombreuses expositions du Conseil de l’Europe ont attiré des millions de visiteurs, notamment des jeunes dans le cadre de sorties scolaires, elles se sont souvent cantonnées à telle ou telle ville à un moment donné. La 28e exposition du Conseil de l’Europe "Léonard l’universel" s’est éloignée de ce modèle : plusieurs expositions thématiques à Florence, Oxford, Londres et Munich ont accueilli plus d’un million de visiteurs et inclus d’ambitieux projets de recherche sur les techniques picturales de Léonard de Vinci, un site Web abondant et la publication d’un livre. Le message de l’exposition – selon lequel l’Europe a une histoire commune d’humanisme, de créativité et de développement scientifique ayant évolué avec les mouvements de personnes et d’idées à travers les frontières – a donc eu une portée beaucoup plus importante.

 

Les prochains événements culturels et expositions du Conseil de l’Europe devront, si possible, se tenir dans plusieurs pays et utiliser de façon optimale les technologies mobiles, interactives et numériques en vue de garantir un champ d’action massif touchant des publics de tous pays et de tous âges.