Les origines du concept de cité interculturelle

 

 

Le concept de Cité interculturelle vient à l’origine du think tank britannique Comedia. En 2004, ce « laboratoire d’idées » a lancé, avec l’aide de la Joseph Rowntree Foundation, un programme de recherche de deux ans intitulé

 

The Intercultural City: Making the Most of Diversity [La Cité interculturelle : exploiter au mieux la diversité]. Les objectifs de ce programme étaient les suivants :

 

Etudier dans quelle mesure la cité interculturelle est source d’innovation, de créativité et d’entrepreneuriat et voir comment en faire une force positive, génératrice d’énergie et de ressources pour le développement des grandes villes.

 

Comprendre comment la combinaison de différentes compétences et caractéristiques culturelles peut aboutir à une pensée nouvelle et divergente et quelles sont les conditions les plus propices à l’émergence de cette pensée.

 

Explorer dans quelle mesure le développement du dialogue, des échanges et des activités interculturels agit comme catalyseur de ce processus.

 

Chercher à comprendre le rôle des réseaux interculturels et des agents intermédiaires du changement, ce qui suppose de les identifier, d’appréhender leur mode de fonctionnement et les facteurs qui les encouragent ou les inhibent.

 

Explorer les limites et perspectives institutionnelles pour la maximisation des bénéfices économiques, dans le but de fournir des orientations pour les choix futurs en matière de diversité et de création de richesse dans les grandes villes.

 

Ce projet a été dirigé par Phil Wood (www.philwood.eu), qui est aujourd’hui le principal conseiller du programme Cités interculturelles administré par le Conseil de l’Europe et l’Union européenne.

 

Les recherches ont été conduites au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Norvège. Elles ont débouché sur des conclusions très détaillées, qui ont fait l’objet de toute une série de publications. Une petite partie est en vente sur le site web de Comedia : http://www.comedia.org.uk/shop/alshop_shop.php

 

The Intercultural City Reader

Editor: Phil Wood, 2004

 

Planning for the Intercultural City

Jude Bloomfield and Franco Bianchini, 2004

 

The Road to Interculturalism: tracking the arts in a changing world

Naseem Khan, 2006

 

Planning & Designing Culturally: More than just a bridge

Richard Brecknock, 2006

 

La grande majorité est cependant disponible sur ce site.

 

C’est dans la principale publication issue de ce projet qu’a été définie pour la première fois la méthodologie naissante du concept de cité interculturelle :

How How can we unlock the potential of cultural diversity in cities?

By Phil Wood, Charles Landry and Jude Bloomfield, 2006

Ce rapport a par la suite été largement développé, jusqu’à devenir l’ouvrage de référence méthodologique et conceptuel du programme Cités interculturelles :

 

The Intercultural City: Planning for Diversity Advantage

By Phil Wood and Charles Landry Earthscan, London, 2008

 

Autres publications résultant du projet


1. Is Bristol Open?

(Il s’agit d’une étude de cas sur la ville de Bristol, basée sur des entretiens approfondis, dont le principal résultat a été la création d’une série d’indicateurs de l’ouverture.)

 

2. The Attraction and Retention of Migrants to the Tyne and Wear City Region

(Cette étude de cas analyse la manière dont les régions les moins favorisées peuvent attirer des immigrants et suggère un certain nombre de modifications à apporter à la législation britannique et un changement des attitudes culturelles et procédures locales.)

 

3. Knowing Lewisham

(Etude de cas portant sur le district londonien de Lewisham dont l’objet est d’envisager de nouvelles approches de l’aménagement et du développement urbains grâce à une meilleure compréhension et utilisation des compétences culturelles.)

 

4. Intercultural Consultation for a Global City District

(Cette étude de cas réalisée dans le district londonien de Tower Hamlets recommande de nouvelles approches de la participation à la collectivité, axées en particulier sur des problématiques d’aménagement des quartiers.)

 

5. Ethnic diversity and entrepreneurship in Oslo and Drammen

(Ces deux études de cas portent sur l’application des approches interculturelles dans le contexte norvégien.)

 

6. A wellspring of ideas, a meeting of people

(Etude de cas réalisée dans la ville d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, sur ce que les approches interculturelles peuvent apporter dans un milieu traditionnellement biculturel, devenu multiethnique depuis peu.)

 

7. City of Logan

(Etude de cas réalisée dans le Queensland, en Australie, sur l’influence de la répartition ethnique territoriale sur les niveaux de participation interculturelle.)

 

8. When immigrants revive a city and when they don’t: lessons from American cities

by Gregg Zachary

 

9. Intercultural Social Entrepreneurship

by Lise Bisballe

 

10. Intercultural innovations in UK business practices

by Lia Ghilardi

 

11. The role of schools in the intercultural city

by Maurice Coles and Bob Vincent

 

12. Planning and Engaging with Intercultural Communities

by Phil Wood

 

13. Intercultural Sport

by Charles Landry

 

14. Profile of Intercultural Innovators

by Jude Bloomfield

 

 


 

A propos des cités interculturelles

Modèle d'intégration interculturelle

Brochure

Questions récurrentes

Diversity and community development, an intercultural approach(anglais seulement)

 

Contacts

Irena Guidikova
+33 388 41 32 19


Partenaires et réseaux associés