Œuvrer pour l’insertion sociale des catégories vulnérables de la population de Patras

 

La ville de Patras (Grèce) poursuit ses efforts afin de favoriser l’insertion des catégories vulnérables de la population. L’exploitation de programmes et la mise en œuvre de projets à cet égard est d’une importance capitale.

 

Plus spécifiquement, le projet intitulé "Aide aux Roms d’Achaïe" vise à encourager l’accès des Roms au marché du travail. Il passe par la mobilisation des organes locaux afin d’assurer la création d’emplois pour les Roms après l’établissement d’un diagnostic des besoins locaux et la mise en relief du potentiel de croissance dans le domaine d’intervention. Il a abouti à la création d’une entreprise sociale de recyclage.

 

Le projet comprend des actions de coordination, de conseil, de formation, de travail en réseau et de sensibilisation. Il est mis en œuvre par un structure de partenariat pour le développement appelée "Achaïa roma", coordonnée par Daphne VET". Parmi les partenaires d’Achaïa roma figurent l’entreprise municipale de Patras pour la planification et le développement – ADEP SA et "l’organisation sociale de la municipalité de Patras – KODIP". Le projet relève de l’axe pour une "pleine intégration de toutes les ressources humaines au sein d’une société encourageant l’égalité des chances" du programme opérationnel "Valorisation des ressources humaines" (2007-2013).

 

Plus récemment, a été approuvé un autre projet intitulé "Combattre la discrimination dans le domaine de l’initiative économique : femmes, jeunes Roms et immigrés musulmans", financé par le programme communautaire "PROGRESS – Aide aux activités nationales destinées à lutter contre les discriminations et encourager l’égalité" ((JUST/2012/PROG/AG/AD). Sensibiliser, informer et promouvoir le débat sur les problèmes clés et les questions liées à la lutte anti-discrimination pour les Roms et les immigrés musulmans en ce qui concerne la création d’entreprise, tels sont les principaux objectifs du projet. L’intégration des politiques par la participation des partenaires sociaux, des ONG et des parties prenantes est aussi un défi à relever. Le projet est coordonné par le Centre national de recherches sociales (EKKE) et la zone de Patras a été retenue comme région stratégique au niveau national, outre la région d’Athènes. L’organisation locale partenaire est aussi l’ADEP SA.

 

Il est vrai que ces deux projets font partie d’une chaîne d’actions en cours de la municipalité de Patras (Direction de "soutien à la vie citoyenne, au service volontaire, à l’égalité des sexes et à l’intégration des migrants) et de ses organisations qui encouragent le développement du caractère interculturel de la ville en favorisant l’égalité des chances au sein de l’ensemble de la société civile.

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Chrissa GERAGA

ADEP SA, Chef du service des programmes, du travail en réseau et des affaires internationales

+30-2610-361743

+30-2610-361749

geraga@adep.gr