Culture, patrimoine et diversité

 

Voyager dans le monde entier sans quitter Lisbonne

 

La troisième édition du festival Todos - Caminhada de Culturas (Tous - Sur la route des cultures), aura lieu du 8 au 11 septembre. Elle apporte des nouveautés et valorise son concept, avec l’ambition d’en faire un festival de quartier tout en traversant les mondes et en unissant les cultures à travers les arts.

 

Pour cette 3e édition de Todos, nous avons recherché une participation plus active non seulement de ceux qui vivent dans le quartier, mais aussi des habitants des autres quartiers de la ville comme faisant partie intégrante du festival. Lors de cette édition, nous voulons que les gens prennent le pouls du quartier. Nous avons imaginé un groupe de projets qui vivent grâce à la participation de la population. C’est le cas du projet World of Interiors, de João Galante et Ana Borralho, qui présente une installation/performance accompagnée de textes de Rodrigo Garcia, parlant sans détours du monde dans lequel nous évoluons. Par ailleurs, Alinhoa Vidal, s’inspirant de Gabriel Garcia Marquez, crée Macondo dans l’Allée du Jasmin (Beco do Jasmin), une œuvre unique et spécialement créée pour ce square. Trois artistes, mouvement, musique, mots et familles originaires de plusieurs cultures et nationalités, travaillent sur le thème de la famille et de la volonté de créer un village. La confrontation entre les artistes, leur imagination et la réalité d’une ruelle étroite, comme la Rua do Benformoso (Rue Benformoso), sont le point de départ de la première d’une pièce intitulée Esquina das Coisas (Au Coin des choses), de Joana Craveiro et Cláudio da Silva.

 

As Formosas, un autre projet pour la Rua do Benformoso, sont de courtes pièces qui plongeront la rue dans l’effervescence de leurs univers poétiques, dérangeants ou pervers. Félix Lozano réalise une performance en solo (Maratón) sur la Praça do Martim Moniz (Place Martim Moniz), un one-man-show dansé où il est pris au piège d’un mur de personnes. Donatello Brida joue avec son groupe du tango bohémien à la Casa dos Amigos do Minho, Beniko Tanaka présente un petit spectacle d’ombres japonaises au Centro Escolar Republicano, des marionnettes indiennes se produisent sur la place Martim Moniz, Lajja Sambhavnath, de la communauté hindoue du Portugal, propose des danses et chants traditionnels hindous à ceux qui veulent s’initier au Centre sportif de la Mouraria.

 

La photographie sera également présente à travers les clichés de ceux qui vivent dans le quartier, dans le cadre d’un projet intitulé Todos à Tenda, qui présentera des œuvres de Luís Pavão, Luísa Ferreira, Carlos Morganho, Camilla Watson et Cláudia Damas.

 

Les Músicas (musiques du monde) résonneront sur la place Largo do Intendente, dans une série de concerts réunissant les Tsiganes de l’Inde à ceux d’Andalousie. Le groupe Terrakota produira des sons venant de lieux très différents du monde lors d’un grand concert. Un nouvel orchestre dirigé par Mario Tronco, avec des musiciens de différentes origines, jouera pour la première fois son œuvre à la recherche d’une musique du monde qui pourrait aussi être portugaise. Une fanfare du Rajasthan partira de la place pour évoluer à travers tout le quartier, emplissant les rues étroites du quartier de la Mouraria de sonorités venues de l’Est.

 

Sans parler des boutiques, des restaurants, des documentaires réalisés par José Barbieri à l’issue de rencontres avec les habitants. Des familles de différentes cultures cuisineront pour et avec le public au marché do Forno do Tijolo. La lutte gréco-romaine fera des démonstrations de sa tradition au Centre sportif de la Mouraria, et les familles pourront s’initier à des jeux traditionnels du monde entier au Club sportif do Intendente : autant d’invitations irrésistibles de cette 3e édition du festival Todos.