Culture, patrimoine et diversité

 

Des bandes dessinées pour la diversité au Kosovo

 

Le Programme conjoint "Soutien de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe à la promotion de la diversité culturelle au Kosovo"* favorise la diversité en recourant à divers moyens et outils. L'un d'entre eux est une série de bandes dessinées qui, par la satire et l'humour, combat les préjugés et les stéréotypes et met en lumière l'importance de la diversité culturelle.

 

Les bandes dessinées qui abordent des questions telles que la représentation de l'Autre, l'identité urbaine et le patrimoine culturel intangible constituent l'un des instruments de promotion des activités et objectifs du Programme. Depuis son lancement fin 2009, le projet centre son action sur quatre domaines : le renforcement des capacités institutionnelles, l'éducation et la sensibilisation, le développement économique régional et la finalisation des remarquables travaux menés par la Commission pour la mise en œuvre de la reconstruction (RIC).

 

Les bandes dessinées illustrent divers thèmes découlant de ces quatre grands domaines. Elles visent à sensibiliser l'opinion à la diversité culturelle sous une forme attrayante pour un large éventail de personnes. En outre, les thèmes couverts ne se limitent pas à ceux définis dans le projet mais vont plus loin et attirent l'attention du public sur des questions rarement soulevées, bien qu'elles soient très importantes pour l'ensemble de la société.

 

Le choix d'extraterrestres comme principaux personnages des bandes dessinées ouvre une perspective nouvelle et objective sur la façon dont ce qui se passe sur terre est perçu de l'extérieur. Par conséquent, le message que transmettent ces bandes dessinées a une valeur universelle, même si parfois il est circonscrit au territoire du Kosovo. Les personnages et les thèmes sont présentés de manière suffisamment distrayante pour que les lecteurs prennent plaisir à des sujets auxquels ils ne s'intéresseraient pas normalement. Enfin, le point fort de ces bandes dessinées, c'est qu'elles s'attaquent à des problèmes importants et souvent délicats d'une façon qui suscite réaction et réflexion.

 

A ce jour, le projet a permis la création d'un réseau de plus de 600 personnes qui, d'une manière ou d'une autre, participent à ses activités. Les moyens de promotion comme les bandes dessinées ne sont qu'une façon parmi d'autres de chercher à élargir encore le réseau culturel local du projet et à attirer l'attention de la population sur le rôle essentiel de la diversité culturelle dans la promotion d'une société prospère et en constante évolution. Les bandes dessinées sont publiées tous les quinze jours dans un quotidien du Kosovo et sont disponibles en ligne sur le site www.coe.int/pcdk. Quatorze bandes dessinées au total seront publiées d'ici la fin de l'année. La réaction du public est très positive et les bandes dessinées engendrent déjà de nombreuses discussions entre les membres des différentes communautés culturelles.

 

Gianluca Silvestrini

 


 

* Toute référence au Kosovo dans le présent document, qu'il s'agisse de son territoire, de ses institutions ou de sa population, doit être entendue dans le plein respect de la Résolution 1244 du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies, sans préjuger du statut du Kosovo