Newsletter N° 14 - avril 2011

Abonnement | Désabonnement

 

Les villes peuvent-elles considérer la diversité culturelle comme une chance plutôt que comme une menace ? Comment tirent-elles parti de la diversité ? Une ville peut-elle devenir le symbole d’une identité collective dépassant les identités ethniques et religieuses ? Dans le cadre du programme des "Cités interculturelles" plusieurs villes pilotes examineront leurs politiques dans la perspective interculturelle et élaboreront des stratégies interculturelles pour relever les défis d’un monde en évolution.


La famille des cités interculturelles s’élargit !

Dix nouvelles cités ont rejoint la seconde phase du programme des cités interculturelles : Amsterdam Sud Est (Pays-Bas), Botkyrka (Suède), Copenhague (Danemark), Genève (Suisse), Dublin (Irlande), Lisbonne (Portugal), Limassol (Chypre), Londres Lewisham (Royaume-Uni), Pécs (Hongrie), Saint-Sébastien (Espagne).

Les premières visites d’experts ont débuté avec la participation d’une quinzaine de nouveaux experts ayant assisté à la session de formation "cités interculturelles" qui s’est tenue à Bruxelles du 16 au 18 mars. Parmi les faits marquants du programme 2011, il y a lieu de relever des visites d’étude prévues à Ijevsk et Dublin, une rencontre à Oslo d’enseignants et directeurs d’établissements de cités membres dans le cadre d’un séminaire sur les écoles en tant que communautés interculturelles. Le calendrier, régulièrement à jour, est disponible sur le site internet des cités interculturelles.

Afin de soutenir un plus grand nombre de villes dans leurs efforts pour appliquer le modèle d’intégration interculturelle, nous encourageons la mise en place de réseaux nationaux ; deux réseaux existent déjà en Italie et en Ukraine, et un réseau espagnol est en cours de réalisation.

Outils ICC

Réunions et événements


Plan de travail 2011


Index des cités interculturelles


Stratégie interculturelle


Documents thématiques


Profils de villes


Guide étape par étape


Contactez-nous


L'index interactif des "cités interculturelles" est désormais en ligne

Les villes intéressées sont invitées à rejoindre l’index des cités interculturelles.

 

L’index des cités interculturelles illustre visuellement le niveau de performance de chaque ville par rapport aux dix éléments clés du modèle d’intégration interculturelle, leur progression à la fois dans le temps et par rapport à d’autres cités. L’index est basé sur 66 questions regroupées en 14 indicateurs avec trois types distincts de données. Il permet d’identifier et de voir plus facilement à quel stade d’intégration interculturelle se trouvent les cités, quels sont les efforts à accomplir et quelles autres cités pourraient être une source de bonnes pratiques dans ces domaines particuliers.

 

Un rapport sera établi pour chaque cité qui rejoint l’index et les résultats obtenus seront inclus dans les schémas interactifs. L’Index servira également d’outil de recherche sur l’impact de l’approche interculturelle sur le développement et le bien-être des cités.

 


Reggio 3.0- Une plate-forme pour exprimer toutes les opinions des habitants !

Reggio d’Emilie a lancé sa nouvelle publication interculturelle "Reggio 3.0" lors d’une importante conférence de presse. Il s’agit d'une initiative conjointe de la municipalité de Reggio d’Emilie et du Centro Interculturale Mondinsieme, un centre de formation interculturelle. Reggio 3.0 est une publication mensuelle traduite en russe, en arabe et en ourdou. Elle est diffusée sous forme de magazine classique et de bulletin en ligne. Elle couvre un large éventail de questions sur la vie des migrants, leur travail, leur éducation, leur formation et leur bien-être. Paolo Ligabue, propriétaire du Studio Ligabue, un service de traduction, a proposé de faire paraître la publication dans ces trois langues.

 

David Kait, éditeur de la publication et Marcello Stecco, le rédacteur en chef, ont collaboré à la création et au lancement de Reggio 3.0. "La ville de Reggio d’Emilie compte plus de 65 000 migrants que je qualifierais de "nouveaux Reggiani", originaires de plus de 130 pays", dit Stecco "Notre territoire connaît une migration rapide et croissante. C'est pourquoi nous avons besoin de donner une voix à ces habitants nouvellement arrivés qui caractérisent de plus en plus la cité".

 

Afin de répondre au concept de citoyenneté, chaque membre d’une communauté locale qui constitue le tissu social d'une ville doit pouvoir faire entendre sa voix dans sa communauté. (suite...)

Cités interculturelles sur les médias sociaux

Rejoignez-nous dans la nouvelle communauté en ligne des cités interculturelles. Ecrivez un blog sur les défis interculturels pour votre ville ou organisation, partagez vos idées sur les nouvelles stratégies interculturelles ou vos témoignages sur l’impact de l’intégration interculturelle. Vous pouvez rechercher des partenaires pour un projet et annoncer un événement. La communauté est nouvelle mais très active et en croissance rapide. Suivez-nous sur Twitter et obtenez des conseils sur des articles utiles et exceptionnels sur des projets artistiques et des initiatives politiques.
 


Lien entre les cités interculturelles et les États-Unis

Le Centre for the Study of Social Policy (CSSP) de Washington, qui a suivi l’évolution des cités interculturelles en 2010 et apporté au programme son expérience en matière de responsabilisation au service des résultats axée sur la communauté, explorera ce que l’approche des "cités interculturelles" peut apporter aux États-Unis. Avec le soutien financier de California Endowment, une étude sera commandée sur l’application des "cités interculturelles" aux États-Unis. Le CSSP a l’intention de réunir les partenaires du gouvernement fédéral et des États et d’autres institutions et organisations des États-Unis qui se sont engagées à améliorer les résultats dans les cités et à répondre aux besoins des primo-arrivants et des immigrants ainsi qu’à examiner la possibilité d’établir une communauté de cités interculturelles aux États-Unis.

©Conseil de l'Europe 2011 | Contactez-nous