Soutien de l’Union Européenne et du Conseil de l’Europe à la promotion de la diversité culturelle au Kosovo*

 

La Division du Patrimoine culturel et de l’Assistance technique organise des activités de coopération technique dans les secteurs du patrimoine culturel et naturel et de la planification régionale. Les actions menées sur le terrain favorisent le dialogue interculturel, la coopération transfrontalière et transnationale, le transfert de compétences et les mécanismes de développement durable. Elles contribuent également à l’élaboration de normes et à un travail de suivi dans le cadre de conventions européennes. Par le biais de projets opérationnels spécifiques – qui constituent un moyen de coopération multilatérale, de dialogue et de réconciliation -, ces actions sont principalement axées sur les besoins exprimés par les bénéficiaires.

 

Le Conseil de l’Europe a fait du dialogue interculturel une priorité. L’ensemble des activités de l’Organisation fait ressortir la nécessité de faire coexister les groupes et les individus, qui doivent être libres de pratiquer leurs propres cultures et religions, dans le respect des opinions d’autrui. C’est là ce qui sous-tend notre approche au Kosovo, par exemple – pays où nous proposons notre assistance afin d’améliorer le cadre législatif et les mécanismes concrets de protection et de promotion du patrimoine.

 

Depuis 2004, les activités engagées au Kosovo l’ont été dans le cadre d’un Programme joint avec l’Union européenne, tout d’abord par l’intermédiaire de la Commission pour la mise en œuvre de la reconstruction, puis dans le cadre de la phase I du Projet PCDK, et, enfin, à travers la phase II du projet – actuellement en cours.

 

Le Programme joint « Soutien de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe à la promotion de la diversité culturelle au Kosovo » (PCDK) est une initiative mûrement réfléchie qui entend mettre en place une approche intersectorielle et intégrée entre les composantes du projet et les activités qui y sont liées. Il s’articule autour de quatre grands éléments : le développement des capacités, l’éducation et l’information du public, le développement économique local, et le bien-être des collectivités concernées. Tous ces éléments sont réunis dans le cadre d’actions pilotes innovantes, fondées sur un patrimoine commun. Tous les acteurs – de la base au niveau central – jouent ici un rôle essentiel et assument des responsabilités également cruciales.

 

Cliquez sur les photos pour en savoir plus.

structure

Les activités du Projet PCDK misent sur un engagement dynamique des acteurs sociaux à tous les niveaux : engagement des collectivités par le truchement d’organisations de la société civile, municipalités, autorités régionales, et engagement à l’échelon central, par l’intermédiaire des ministères. Le processus privilégie ainsi fondamentalement les partenariats et l’appropriation des activités par l’ensemble des acteurs.

 

L’objectif de ce projet bien particulier est de faciliter une planification et une gestion viables du patrimoine au Kosovo, dans le respect des normes et valeurs européennes. Le patrimoine culturel est en l’espèce un moyen d’encourager le dialogue intercommunautaire et le développement économique durable, au service de l’ensemble des collectivités concernées.





Vidéos

 
medias

 

Librairie

Toutes les publications (en 3 langues)

 

Commission pour la mise en oeuvre de la Reconstruction

 

Liens

Bureau de liaison de la Commission européenne au Kosovo

 

Contacts

Liste de contacts

 


* Cette désignation est sans préjudice des positions sur le statut et est conforme à la résolution 1244/99 du CSNU ainsi qu'à l'avis de la CIJ sur la déclaration d'indépendance du Kosovo