Culture, patrimoine et diversité


Sud-Est de l’Europe : Projets pilotes de développement local (LDPP)

 

Monténégro

Lac de Skadar

 

Objectif général


Le projet pilote de développement local du lac de Skadar vise à aider les institutions nationales et locales, les ONG et les communautés locales à recenser le potentiel de développement économique et social durable du territoire, fondé sur le patrimoine culturel et naturel.

 

Objectifs spécifiques


Compte tenu de la perspective à long terme du projet pilote de développement local et de sa finalité qui est d’améliorer concrètement les modalités d’aménagement du territoire, le projet définit plusieurs objectifs spécifiques, à savoir :

mettre en œuvre le projet pilote de développement local du lac de Skadar en étudiant de nouvelles méthodes et pratiques de développement social et économique de la région ;

lancer et soutenir la création de structures de fonctionnement et de coordination aux niveaux national et local, associant aux activités toutes les parties prenantes et favorisant le développement durable, sur la base du patrimoine culturel et naturel ;

empêcher de nouvelles destructions du patrimoine culturel et adopter des politiques destinées à préserver les réserves naturelles ainsi que la flore et la faune et à développer le tourisme culturel, tout en respectant l’environnement et le patrimoine culturel ;

mettre l’accent sur l’importance du parc national du lac de Skadar et de ses environs ;

encourager une coopération multidisciplinaire entre le gouvernement, le secteur non gouvernemental et les autorités locales concernant l’analyse du potentiel à long terme du territoire pilote en vue d’accentuer le développement social et économique ;

promouvoir la diversité religieuse et ethnique du territoire en tant qu’atout, ce qui est aussi nécessaire pour assurer le dialogue ;

fournir les ressources humaines indispensables à la mise en œuvre et au suivi du projet pilote de développement local ;

garantir la mise en œuvre à moyen et à long termes du plan stratégique de développement régional pour le lac de Skadar défini dans la charte du territoire qui sera prochainement finalisée.

 

Pertinence du projet au regard des objectifs et des priorités du Monténégro


Skadarsko Jezero, dénommé aussi lac de Skadar ou lac Scutari, constitue une mer intérieure à la frontière avec l’Albanie ; c’est le plus grand lac de la péninsule balkanique. Il est entouré de paysages culturels divers, dotés d’un patrimoine culturel et naturel riche et habités par une population multiethnique pratiquant différentes religions. Les environs du lac de Skadar ont fait l’objet d’interventions humaines qui ont transformé le paysage de façon positive. Toutefois, les activités traditionnelles comme l’agriculture, la production de vin et la pêche risquent de disparaître. Compte tenu du manque de possibilités économiques et de structures sociales, les personnes jeunes et qualifiées émigrent, laissant derrière elles une population vieillissante et des villages désertés, engendrant une perte progressive de ce patrimoine intangible. A mesure que les villages se dépeuplent, les bâtiments sont abandonnés et tombent en ruines. Les initiatives prises en faveur de l’environnement ne sont pas coordonnées. Le manque d’instruments d’aménagement du territoire empêche une gestion intégrée de la région et le développement d’activités durables.

 

Le projet pilote de développement local donne aux institutions nationales et aux autorités locales monténégrines la possibilité d’améliorer leurs pratiques en matière de développement des zones rurales ayant une forte identité culturelle et un potentiel économique, en vue d’adapter leurs politiques en conséquence.

 

Identification des besoins et des contraintes perçus dans la région pilote


Concernant la situation actuelle du territoire pilote, la priorité est accordée à la conception d’un plan directeur, au développement du tourisme (dont l’agrotourisme), à la promotion d’activités locales comme la production de vin et la pêche, à la création d’un label "lac de Skadar" pour les produits locaux, à l’évaluation, la réhabilitation et la préservation du patrimoine culturel et naturel, dont des ensembles architecturaux de style local, à la liaison entre la région du lac de Skadar et les centres urbains de Podgorica, Cetinje et Bar ainsi qu’aux investissements dans l’infrastructure sociale.

 

Partenaires et bénéficiaires finaux


Le LDPP du lac de Skadar est mis en œuvre grâce à la coopération entre de nombreux partenaires au niveau national (ministère de la Culture ; ministère du Développement durable et du Tourisme ; ministère des Droits de l’homme et des Minorités ; ministère de l’Agriculture et du Développement rural ; ministère des Transports et des Affaires maritimes) et à l’échelon local (municipalités de Podgorica, Cetinje et Bar). D’autres organisations et institutions soutiennent le projet et contribuent à sa mise en œuvre, comme des ONG, des institutions sociales, des organisations touristiques et culturelles, des entreprises locales, les médias et les communautés locales.

 

Les communautés locales sont les principaux bénéficiaires finaux. Des institutions gouvernementales et locales bénéficient aussi de cette expérience grâce à l’effet multiplicateur de la méthodologie, applicable à d’autres régions du Monténégro, et à l’amélioration des mécanismes institutionnels.

 

Etat d’avancement


La phase préliminaire du projet s’est conclue par l’approbation et la signature de la Déclaration politique et du mandat, conférant un soutien politique au projet du lac de Skadar ;

Les structures de gestion ont été mises en place : la Commission interministérielle, le Comité directeur et l’Unité de mise en œuvre du projet ;

Le soutien politique à la mise en œuvre du projet est garanti ;

La mobilisation de la population s’est concrétisée par sa participation à des groupes de travail thématiques et la mise en œuvre de nombreuses actions pilotes (l’organisation de la première édition des Journées européennes du patrimoine au Monténégro sur le thème "Les forteresses du lac de Skadar – un patrimoine inexploré" ; la promotion de sports écologiques comme la planche à voile, la randonnée pédestre et le cyclisme de 2008 à 2011 ; les évaluations techniques préliminaires, de 2008 à 2010, de quatre importants sites du patrimoine culturel, à savoir Lesendro, Besac, Grmozur I Balsic et la résidence d’été située dans le village de Godinje ; le documentaire de 2009/2010 "Protecteurs des artisanats d’antan" sur les anciens artisanats locaux ; la publication sur les communautés locales intitulée "la population et le lac" de 2009 ; et enfin le Festival annuel de la culture et de la nature) ;

Le diagnostic territorial est en cours de finalisation.

 

Plan d’action


Les structures de gestion du Programme régional et du Projet pilote de développement local seront redéfinies et rétablies : la commission interministérielle, le Comité directeur et l’Unité de mise en œuvre du projet ;

Etant donné que l’engagement politique des divers partenaires est garanti, le mémorandum d’accord peut être signé ; une contribution financière des partenaires est assurée pour ne pas compromettre la mise en œuvre du projet sur la durée ;

Les questions juridiques concernant le partenariat entre les différents ministères et le statut de l’Unité de mise en œuvre du projet peuvent être précisés et un chef de projet désigné ;

Le diagnostic territorial du lac de Skadar doit être finalisé de manière à lancer la phase stratégique ;

La mobilisation de la population locale par des activités de promotion et de communication comme l’organisation de festivals se poursuit ;

Une stratégie de communication sur le projet sera élaborée et mise en œuvre sur le territoire pilote ;

Une page web sur le projet pilote du lac de Skadar sera créée.



 

Quelques chiffress

Région pilote : Lac de Skadar


Superficie : 400 km²


Population : 12474

 

Contact

Ms Lejla ABDIĆ-ÐOKOVIĆ

Local Development Pilot Project on Skadar Lake Ministry of Culture

Njegoseva bb

81250 CETINJE

+382 67 837 888