Le Service
 
Recherche et développement de la cohésion sociale  
Sécurité sociale
Accès aux droits sociaux
Politiques sociales pour les familles et les enfants

Activités

Plate-forme de dialogue sur les initiatives éthiques et solidaires pour combattre la pauvreté et l'exclusion sociale

Séminaires de diffusion
Instrument méthodologique pour développer la coresponsabilité pour la cohésion sociale
Forums annuels
Le Bulletin
Publications
Série Tendances de la cohésion sociale
Guides méthodologiques
Contacts

Cohésion sociale

Forum 2005: Est-il possible de concilier flexibilité du travail et cohésion sociale?

           
Les travaux préparatoires de ce forum ont montré que cette question est délicate. Elle peut se poser sous différents angles et points de vue selon les acteurs, exprimant des intérêts souvent divergents. Il peut s'agir du démantèlement des « rigidités » des modèles sociaux et du droit du travail pour « concilier » les exigences de compétitivité des entreprises avec les comportements imprévisibles des marchés. Il peut aussi s'agir de nouvelles approches pour « concilier » le besoin de sécurité et d'affirmation professionnelle des travailleurs avec les demandes d'adaptation des entreprises. Il peut également s'agir de la question de la répartition équitable des coûts dus aux changements ou encore de la conciliation des exigences individuelles de compatibilité entre la vie privée et l'organisation du travail.

La «conciliation» peut être dictée soit par les principes du marché concurrentiel et globalisé, soit par les principes de la cohésion sociale et le besoin d'assurer à chacun l'accès équitable au bien-être. Elle touche donc à des choix politiques ainsi qu'à des rapports de force à rétablir ou à maîtriser.



Il est vrai que le pacte social et l'Etat providence fondés sur le rôle intégrateur du travail s'appuient sur l'idée d'une réciprocité durable des bénéfices tant pour les entreprises que pour les travailleurs et sur la régulation collective comme mécanisme de conciliation des intérêts spécifiques. Cependant la flexibilité du travail frappe au cœur ce pacte social : elle introduit l'idée que le travail peut ne plus être un droit (incluant l'idée de sécurité dans le long terme) mais une condition sociale non liée au principe de réciprocité des bénéfices et dépendant de la conjoncture globale. Quels sont donc les termes de la conciliation de la flexibilité avec la cohésion sociale et quels peuvent être les champs d'une nouvelle régulation sociale?

Le Conseil de l'Europe définit la cohésion sociale comme la capacité de la société d'assurer (par le biais des institutions, des forces du marché et des solidarités propres à la famille et aux citoyens) le bien-être de tous, en minimisant les effets de polarisation. La cohésion sociale renferme ainsi une notion de continuité, de construction de l'avenir à long terme, de processus démocratiques. (suite...)
  Thèmes abordés
Défis et possibilités de la flexibilité du travail
Effets de la flexibilité et enjeux de la conciliation
Quelles sont les mesures complémentaires pouvant accompagner la flexibilité du travail dans le cadre de la cohésion sociale?
  Organisateurs
Division de la Cohésion Sociale du Conseil de l'Europe
Service fédéral publique belge Emploi Travail et Concertation sociale
Ministère fédéral allemand de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse
Conseil Nordique des Ministres
  Informations connéxées
Conclusions
Contributions des intervenants
  Publications
Tendances de la cohésion sociale, No.15 - Concilier flexibilité du travail et cohésion sociale – Un défi à relever
Commander cette publication
Télécharger en format Pdf