A la Une
MedNET / Dimension genre : Développement de services spécialisés pour les femmes souffrant de troubles liés à l’abus de substances en Egypte

Le rapport du projet de développement de services spécialisés pour la prise en charge des femmes souffrant de troubles liés à l’abus de substances en Egypte est désormais disponible. Ce projet a été réalisé par le Groupe Pompidou en partenariat avec le General Secretariat of Mental Health and Addiction Treatment (GSMHAT). Ce rapport s’inscrit non seulement dans les activités du réseau MedNET visant à promouvoir la coopération entre pays méditerranéens mais également dans les activités genre du Groupe Pompidou qui promeuvent la prise en compte d’une dimension de genre dans les politiques drogues.
Depuis 2013, ce projet a permis de créer des services de prise en charge des femmes qui soient culturellement acceptables et qui ont eu un réel impact sur les services publics de santé mentale engendrant la création d’une multitude de services similaires. Grâce à ce projet, les professionnels ont pris conscience des besoins spécifiques des femmes. La volonté de continuer à collaborer avec d’autres services similaires dans le monde entier a également été soulignée.



Actualité
  La Moldavie prête à lancer sa première communauté thérapeutique en prison

Les résultats de trois journées de travail intensives ont été les suivants : un agenda quotidien pour les futurs bénéficiaires de la communauté thérapeutique (CT), des critères de sélection et d’exclusion, ainsi qu’un contrat thérapeutique et un plan d’affectation des ressources en personnel nécessaire au bon fonctionnement d’une CT en prison. Une équipe pluridisciplinaire, composée d’administrateurs de prison, de médecins, de psychologues, de spécialistes d’ONG et d’experts internationaux, a abordé ces importants documents de travail, lors d’un atelier du 14 au 16 décembre 2016, organisé par le Groupe Pompidou, avec le Département des institutions pénitentiaires. Le projet est soutenu par l’ONG Phoenix Haga, qui gère une communauté thérapeutique en Norvège. Il s’agissait du dernier atelier d’une série de quatre séances de formation approfondie, sur une durée de deux ans, sur la méthodologie de la gestion d’une communauté thérapeutique en prison. M. Igor Guja, Directeur général adjoint du Département des institutions pénitentiaires de Moldavie était présent lors de la clôture de l’événement et a promis un soutien plein et entier au lancement de la CT au printemps 2017. Cet atelier fait partie du projet du Groupe Pompidou « Mesures en matière de justice pénale pour les prisonniers toxicomanes », du cadre de coopération programmatique (PCF) du Conseil de l’Europe, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe.




  Formation 2017 du Groupe Pompidou : « Intégrer et adapter les défis posés par les NSP dans les stratégies de réduction de la demande ».

Suite au succès des formations des années précédentes, le Groupe Pompidou est heureux d’annoncer qu’il organisera en 2017 une formation pour les responsables des politiques drogues sur « l’intégration et l’adaptation aux défis posés par les NSP dans les stratégies de réduction de la demande ».

Le plan complet de formation peut être consulté ici.

Etant donné le niveau élevé d’intérêt pour les formations du Groupe Pompidou, la formation est ouverte à tous les États membres du Conseil de l’Europe ainsi qu’aux États non membres qui seraient intéressés. La langue de travail de la formation est l’anglais. Profil des participants : la formation s’adresse aux responsables des institutions gouvernementales/publiques en charge du développement et/ou de la mise en œuvre des politiques en matière de drogues et/ou de la coordination de la mise en œuvre de tels programmes et de la prestation de services. Sont également conviés les représentants des organisations de la société civile travaillant dans les différents secteurs liés aux politiques en matière de drogues.

La date limite de soumission des candidatures est le 15 janvier 2017.

Pour en savoir plus sur la formation du Groupe Pompidou, voir cette vidéo.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter le Secrétariat du Groupe Pompidou.




FOCUS
  MedNET fête ses 10 ans à Rabat

Les représentants des 12 pays MedNET: Algérie Chypre, l’Egypte, la France, la Grèce, l’Italie, la Jordanie, le Liban, Malte, le Maroc, le Portugal et la Tunisie ont célébré avec d’autres pays invités : la Croatie, Monaco, la Suisse, la Turquie, la Palestine et l’Espagne ainsi que l’OEDT et la Délégation de l’UE à Rabat les 10 ans de MedNET, créé officiellement en 2006 sur la base des premiers travaux de coopération en région méditerranée du GP lancés en 1999. Le comité a approuvé le rapport d’activités MedNET 2016, et a adopté un programme de travail ambitieux pour 2017. Ils se sont félicités des résultats et de l’impact de MedNET au cours des 10 ans et ont remercié leurs donateurs en particulier la France et L’Italie qui par leurs contributions régulières permettent de pérenniser ce réseau dont le budget a ete multiplie par 10 depuis sa création.
Mme Daniele Jourdain Menninger, Présidente de la Mildeca a déclaré : « le réseau MedNET est la pierre angulaire de la coopération internationale en matière de lutte contre l’abus et le trafic illicite de stupéfiants dans la zone Méditerranée. Grâce à une méthode de coopération régionale pragmatique, dynamique et respectueuse des cultures, et à la synergie de profils professionnels caractérisés par une grande diversité, de nombreux résultats ont pu être atteints.
Parmi les succès majeurs qui ont émaillé l’existence de MedNET depuis dix ans, le partage d’expériences, le renforcement des capacités, la création d’observatoires et la réalisation d’enquêtes MedSPAD, l’attention croissante que les pays membres accordent aux usagères et aux usagers de drogues, l’attention accrue pour la prévention et la diffusion des traitements de la dépendance aux opiacés.
Tous ces succès nous appellent à approfondir encore la coopération entre nos pays et à œuvrer pour une véritable politique humaniste en matière d’addiction.

Album vidéo MedNET

L'impact
L'évaluation de MedNET
Ligne du temps



  Le Mexique rejoint le Groupe Pompidou!

Il a été annoncé par le Comité des ministres du Conseil de l’Europe que le Mexique deviendra le 39e membre du Groupe Pompidou, la plateforme de coopération de politiques drogues du Conseil de l’Europe.
Plus tôt ce mois-ci, l’ambassadeur du Mexique, M. Santiago Onate Laborde, a rencontré M. Jan Malinowski, Secrétaire Exécutif du Groupe Pompidou, lors d’une conférence à Venise, afin de discuter de l’adhésion du Mexique.
Les efforts du Groupe Pompidou pour soutenir des politiques drogues équilibrées et innovantes, ses programmes de formation, ainsi que ses précieuses contributions lors de la Session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies sur les drogues (SEAGNU) en 2016 ont été parmi les éléments clés de la décision du Mexique.
Le Groupe Pompidou constitue un forum international pour les décideurs politiques, les experts et les chercheurs, afin de débattre et d’échanger des informations sur l’ensemble des problèmes posés par l’utilisation abusive des drogues et leur trafic. Afin de mener à bien cette mission, le Groupe Pompidou adopte une approche multidisciplinaire et intégrée face à l’ensemble des problématiques posées par les drogues et met en œuvre une grande diversité de méthodes de travail.
Le Mexique rejoindra officiellement le Groupe Pompidou à compter du 1er janvier 2017.



 
Toute l'actualité
Un ministre ukrainien participe à une visite d’étude en Israël sur les TSPT

« Il est hautement pertinent pour l’Ukraine de connaître l’expérience israélienne dans la prévention et le traitement des troubles de stress post-traumatique (TSPT) chez les populations vulnérables » a déclaré le Ministre ukrainien des territoires temporairement occupés et en charge des déplacés, M. Vadym Tchermych, lors d’une réunion à Jérusalem avec des homologues israéliens et des représentants du Conseil de l’Europe.

Le ministre fut l’un des cinq responsables politiques et experts ukrainiens à participer à une visite d’étude en Israël organisée par le Groupe Pompidou et accueillie par l’Israel Trauma Coalition, du 4 au 8 décembre 2016. Au cours de ces quatre journées, les participants ont rencontré des représentants du ministère israélien de la Santé, du ministère de l’Alya et de l’Intégration, ainsi que des experts en matière de sécurité et de santé. Ils ont également visité un centre de résilience à Sdérot, prés de la bande de Gaza, destiné aux civils ayant souffert d’attaques à la roquette.

L’objectif de la visite d’étude était de présenter les bonnes pratiques mises en œuvre en Israël dans le domaine du soutien psychosocial aux déplacés internes. L’accent a été mis sur les politiques, les outils et les mesures rapides à mettre en œuvre et qui peuvent être facilement adaptés à la situation ukrainienne dans le but de prévenir efficacement les TSPT ainsi que de renforcer la résilience des déplacés internes en Ukraine. La visite d’étude faisait partie du projet du Conseil de l’Europe « Renforcer la protection des droits de l’homme des personnes déplacées à l’intérieur de l’Ukraine».


Une délégation du Groupe Pompidou en visite au Mexique.

Elena Hedoux et Thomas Kattau du Secrétariat du Groupe Pompidou se sont rendus au Mexique afin de discuter des futures activités de coopération avec le Mexique, en prévision de son accession au statut d’Etat membre à partir du 1er janvier 2017. Les priorités et les activités concrètes ont été abordées au cours d’une réunion au Ministère des affaires étrangères, à Mexico. « Ce fut une réunion constructive avec tous les acteurs concernés. Nous aurons ainsi une longueur d’avance dans la collaboration avec notre nouveau membre » a résumé E. Hedoux en conclusion de la réunion. T. Kattau a souligné « la richesse des idées et l’enthousiasme que le Mexique apporte au Groupe Pompidou».


Le 5eme colloque International francophone sur le Traitement de la Dépendance aux opioïdes TDO5 se réunit avec le soutien de MedNET, pour la première fois en Afrique du Nord.

Après Montreal, Paris, Genève et Bruxelles, Le TDO5 a choisi Rabat, ville marocaine, méditerranéenne et africaine, trait d’union entre l’occident et l’orient, pour tenir son 5ème colloque.
« MedNET a été le catalyseur de l’initiation de politiques de réduction de risques au Sud de la Méditerranée, notamment à travers l’introduction des traitements de substitution par la méthadone au Maroc en 2009, c’est le parfait modèle d’une collaboration Nord-Sud et Sud-Sud entre les deux rives de la méditerranée, multi-disciplinaires et basée sur une approche holistique et intégrée du problème de l’usage de drogues » a déclaré, le Professeur Jallal Toufiq, correspondant de MedNET au Maroc et membre de l’OICS. 300 participants participent à ce colloque à Rabat, où sont célébrés à la fois les dix ans d’existence du réseau MedNET et l’ouverture de la 5ème conférence TDO, fruit d’un partenariat, entre pays, mais aussi entre professionnels. A l’aune de l’UNGASS 2016, de grands bouleversements s’opèrent dans de le domaine de l’usage de drogues. Le manque criant d’accès aux opioïdes à visée médicale, dans beaucoup de pays, et l’abus que ce même accès génère dans d’autres, en est l’exemple parfait. Parmi les défis à relever : une prévention adéquate et adaptée, un accès précoce aux soins, un accompagnement continu, une réduction efficace et de proximité des conséquences liées à l’usage, une réinsertion pérenne et une réduction des risques anticipée. TDO5 se veut un terrain de débat et d’échange fructueux pour les décideurs politiques, les spécialistes, les académiciens, les généralistes, les infirmiers, les éducateurs et les usagers de drogues.


MedNET

Le reseau s'elargit a deux nouveaux membres.

La Turquie membre du GP rejoint MedNET et la Palestine rejoint egalement MedNET. Ce reseau compte desormais 14 pays qui vont travailler ensemble a developper et mettre en oeuvre le programme MedNET 2017.

Pour plus d'information sur MedNET suivez le lien ICI






suite 2016 - Toute l'actualité