ACCUEIL
PROGRAMME
En bref
Coordination
Evénements
DROITS DE L'ENFANT
Textes juridiques
Mécanismes de suivi
Activités
Coordinateurs nationaux
Enfants accueillis en protection de
l'enfance
Participation des enfants

 
La justice adaptée
aux enfants


 
Jurisprudence: Cour européenne des droits de l'homme
ENFANTS ET VIOLENCE
Thèmes clés

 
Lignes directrices du CoE contre la
violence
  Châtiment corporel
Violence â l'école
  Violence sexuelle
Politiques nationales
DOCUMENTS ET DISCOURS
Publications
Discours
MULTIMEDIA
Vidéos et reseaux sociaux
L'EQUIPE

Violence dans l'environnement socioculturel - les enfants des rues 
... visibles, invisibles, vulnérables

Dans toutes les villes d'Europe, il y a des enfants qui vivent et travaillent dans la rue ; ces enfants des rues sont visibles, et pourtant on ne dispose d'aucune donnée fiable concernant leur nombre ou leur identité, de sorte que les autorités ont beaucoup de mal à leur garantir les soins de santé ou l'éducation indispensables et à les protéger de tout danger. Ils sont également invisibles aux yeux de nombreuses personnes qui choisissent de les ignorer car ils incarnent l'échec le plus douloureux que puissent essuyer nos sociétés.
Le problème des enfants des rues est mondial et ne cesse de s'amplifier ; il est engendré par la pauvreté, la désintégration des familles, les mauvais traitements, l'abandon, le défaut de soins et l'instabilité sociale. Ces enfants sont vulnérables ; la prostitution, la traite, la criminalité, la toxicomanie, la violence des gangs et même la violence de la police représentent des risques réels pour nombre d'entre eux et déjà la réalité pour d'autres.
L'expression « enfants des rues » est employée parce que son sens se perçoit immédiatement, mais il ne faut voir dans son emploi aucune intention de stigmatiser, de cataloguer ou de victimiser les enfants.

"Construire une Europe pour et avec les enfants" et le Congrès des Pouvoirs locaux et régionaux de l'Europe

Le projet conjoint a pour objectif de faire l'inventaire des actions actuellement menées à l'échelon local, dans toute l'Europe, pour aider les enfants des rues, de recenser les meilleurs pratiques et d'étudier les possibilités de les appliquer à d'autres contextes et, enfin, de formuler un ensemble de recommandations destinées aux élus locaux.
En étroite coopération avec l'ONG « The European Foundation for Street Children Worldwide » (Fondation européenne pour les enfants des rues du monde entier), sera organisée une série de visites sur le terrain dans les villes où les autorités municipales ont lancé des initiatives novatrices et efficaces susceptibles d'être généralisées.

Les visites sur le terrain seront achevées d'ici octobre 2007 et chacune d'elles donnera lieu à une étude de cas sur les principaux éléments de l'initiative : l'étude de cas comprendra :
des statistiques de base – ampleur et nature du problème ;
les causes profondes (facteurs socio-économiques) ;
des mesures et actions spécifiques adoptées par les pouvoirs locaux pour s'attaquer à ce problème : politiques de prévention, programmes de réadaptation et d'insertion, etc.;
tous les partenaires concernés ;
les enseignements tirés de l'initiative : l'actif et le passif.
Les études de cas devraient être achevées d'ici novembre 2007. Elles devraient alimenter un rapport du Congrès (approche comparative des études de cas et conclusions tirées de la vision d'ensemble) et déboucher sur des recommandations qui seront soumises à la session plénière de 2008 pour débat et adoption.

Points de vue
Discours de Mme Maud de Boer-Buquicchio, Secrétaire Générale adjointe, le 27 mars 2007, lors du débat du Congrès sur les enfants des rues
Discours de Mme Irmeli Henttonen, Commission de la cohésion sociale, (en anglais) le 27 mars 2007, lors du débat du Congrès sur les enfants des rues
Textes juridiques
Recommandation 253 (2008) du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux sur la réinsertion sociale des enfants vivant et travaillant dans la rue