ACCUEIL
PROGRAMME
En bref
Coordination
Evénements
DROITS DE L'ENFANT
Textes juridiques
Mécanismes de suivi
Activités
Coordinateurs nationaux
Enfants accueillis en protection de
l'enfance
Participation des enfants

 
La justice adaptée
aux enfants


 
Jurisprudence: Cour européenne des droits de l'homme
ENFANTS ET VIOLENCE
Thèmes clés

 
Lignes directrices du CoE contre la
violence
  Châtiment corporel
Violence â l'école
  Violence sexuelle
Politiques nationales
DOCUMENTS ET DISCOURS
Publications
Discours
MULTIMEDIA
Vidéos et reseaux sociaux
L'EQUIPE

Le Conseil de l'Europe et la République de Moldova unissent leurs forces à l'égard de la Convention de Lanzarote

Chisinau, 13.05.2014 –  Grâce au soutien du gouvernement du Liechtenstein, la Division des Droits de l’Enfant du Conseil de l’Europe (CdE) a organisé des groupes de discussion et des visites de Centres pour enfants en République de Moldavie les 12-14 mai 2014. Cette visite avait pour but d’identifier la meilleure façon pour le Conseil de l’Europe de soutenir les autorités dans la mise en œuvre de la Convention sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels à la demande de M Dorin Recean, Ministre de l’Intérieur. Mlle Stéphanie Burel, Chargée de Projets au CdE, et des experts du CdE : Mme Gordana Buljan-Flanders, Croatie, Mme Olivia Lind, Suède and M Bragi Gudbransson, Islande, se sont entretenus avec des représentant de tous les ministères, des bureaux nationaux d’autres organisations internationales, d’ONG, d’organes spécialisées, ainsi qu’avec des universitaires et des professionnels de différents secteurs afin d’envisager un futur projet dans le pays.

Cet éventuel projet de coopération viserait à soutenir le gouvernement pour établir ou améliorer les mesures législatives et politiques garantissant le soutien efficace des enfants victimes de violence sexuelle et ce, spécifiquement, en terme d’infrastructures telles que des Maisons pour Enfants pour les victimes et la formation des professionnels qui travaillent avec et pour les enfants dans ce contexte. L’équipe du CdE ont eu également l’opportunité de rencontrer Mme Liliana Palihovici, Vice-Présidente du Parlement de la République de Moldavie, qui a souligné son engagement pour susciter des réformes juridiques en conformité avec la Convention et ce, en particulier pour éviter la victimisation secondaire de l’enfant ne devant être interrogé qu’une seule fois par un intervieweur qualifié. Cet entretien devrait être filmé, et avoir lieu en huit clos. Cette mission de recherche a été une excellente expérience pour tous les acteurs qui ont coopéré de manière efficace et avec succès.

L'équipe du Conseil de l'Europe a également eu l'occasion de rencontrer Mme Liliana Palihovici, Vice-Présidente du Parlement de la République de Moldavie. Mme Palihovici a souligné son engagement à susciter des réformes juridiques en conformité avec la Convention et ce en particulier pour éviter la victimisation secondaire en s'assurant que les enfants ne soient interrogés qu’une seule fois, à huis clos, par un intervieweur qualifié. Une proposition de projet concernant les structures pour les enfants victimes de violence sexuelle et la formation pour les professionnels sera finalisée rapidement et sera mise en œuvre le cas échéant et lorsque les fonds ont été obtenus pour sa mise en œuvre.

Lien au siteweb du Ministère de l’Intérieur de la République de Moldova

Lien au siteweb du Parlement de la République de Moldova