Coordinateur pour
les migrations

Travaux des partenaires par thèmes - ONGs, Think-tanks: Asile

UE : Il faut améliorer les secours en mer pour les migrants et leur donner refuge
Bruxelles, 23 octobre 2013

Les chefs d'État ou de gouvernement de l'Union européenne (UE), réunis à Bruxelles les 24 et 25 octobre 2013, devraient adopter d'urgence des mesures afin d'améliorer les secours en mer pour les migrants et les demandeurs d'asile qui tentent d'atteindre les côtes de l'Europe, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui. Le sommet devrait également s'engager à prendre d'autres mesures visant à faciliter l'accès des réfugiés en provenance de Syrie et protéger leurs droits, alors qu'ils ont de plus en plus recours à de dangereuses tentatives d'émigration par voie maritime.

Les dirigeants de l'UE ont accepté de discuter de la migration maritime en Méditerranée lors de ce sommet prévu de longue date du Conseil européen, après que plus de 360 personnes, pour la plupart originaires d'Érythrée et de Somalie, sont mortes dans le naufrage de leur embarcation au large de l'île italienne de Lampedusa le 3 octobre. Un peu plus d'une semaine plus tard, le 11 octobre, un autre bateau a chaviré dans le détroit de Messine près de la Sicile. Au moins 36 cadavres ont été repêchés et 206 Syriens et Palestiniens ont été secourus.

« Les dirigeants de l'UE devraient aller au-delà de l'expression de regrets et s'engager à agir de manière concrète pour empêcher de nouveaux décès de migrants en mer », a déclaré Judith Sunderland, directrice adjointe par intérim de la division Europe et Asie centrale à Human Rights Watch. « Il est nécessaire que de nouvelles propositions soient faites pour renforcer la surveillance en Méditerranée, qui soient focalisées sur le sauvetage de vies humaines plutôt que sur le refus d'octroyer l'accès au territoire européen. » […]

Germany: Where parties stand on human rights
Berlin, 4 septembre 2013

The political parties of the German Bundestag have markedly different priorities regarding human rights protections, Human Rights Watch said today. The differences are especially marked on issues of EU asylum policy, relations with Russia, and internet freedom. Prior to the September 22, 2013 Bundestag elections, Human Rights Watch asked the parties about their positions on a range of human rights issues.

"The parties’ answers regarding key human rights issues provide important insights into how German human rights policy could take shape after the elections", said Wenzel Michalski, Germany director at Human Rights Watch. "We hope this information will be helpful to voters in deciding which party to support". […]

Suisse : Demandeurs d’asile ? Interdits à la piscine
Suisse, 7 août 2013

Le gouvernement suisse interfère de façon arbitraire avec les droits des demandeurs d’asile à la liberté de mouvement en octroyant aux autorités locales l’autorité de leur interdire l’accès aux écoles publiques et aux établissements sportifs, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Le 7 août 2013, le directeur de l'Office fédéral des migrations de la Suisse, Mario Gattiker, a indiqué aux médias suisses qu’un accord entre son ministère et la municipalité de Bremgarten autorise les autorités locales à édicter des « règles du jeu » limitant ou interdisant l’utilisation de tels établissements par les demandeurs d’asile.

Gattiker aurait précisé que ces règles ont pour objectif d’assurer des relations « ordonnées » et « non conflictuelles » entre les demandeurs d’asile et la population locale, et qu’elles contribueront à éviter des « frictions et de l’hostilité » si « 50 demandeurs d’asile » utilisent simultanément un terrain de football ou une piscine. Le droit européen ainsi que d’autres lois internationales exigent que la Suisse justifie toute restriction de la liberté de mouvement comme une mesure nécessaire, proportionnée et non-discriminatoire pour garantir la sécurité nationale, l’ordre public ou la santé publique. […]

Greek authorities put lives in danger by pushing refugees and migrants back to Turkey
Grèce, 9 juillet 2013

Refugees and migrants trying to reach the EU via Greece from conflict-torn countries like Syria and Afghanistan are being unlawfully returned to Turkey by Greek coast and border guards, Amnesty International reveals in a new report out today. The 40-page report Frontier Europe: Human Rights Abuses on Greece’s border with Turkey examines the Greek authorities’ dangerous use of ‘push backs’- when they turn groups of migrants back across the border, denying them the right to have their individual cases heard or to challenge their expulsion.

The report also highlights the dangers refugees and migrants face trying to cross from Turkey to the Greek islands, and explores the appalling detention conditions those who do make it are often held in. Since March, Amnesty International has spoken to nearly 30 people in Greece and Turkey who, in at least 39 separate instances, have been stopped trying to cross the Aegean or the northern land border between the two countries along the river Evros. Almost all of them described how they had experienced or witnessed violence and/or other ill-treatment by the Greek authorities. Many said guards had taken their belongings, including money, family photos and heirlooms, and in some cases thrown them into the sea. […]

Xenios Zeus and the true meaning of Greek hospitality
Grèce, 9 juillet 2013

Police officers came to the door and said ‘All blacks out, all blacks out’”, Tupac told me as he recalled how police officers forced him and other black and Asian passengers out of a bus in central Athens for an identity check in early February. After pulling him off the bus, the police held Tupac, a Guinean registered asylum seeker, for approximately 10 hours to check his legal status in Greece.

Tupac is one of the tens of thousands of people who have been stopped, searched, and detained by the police under Operation Xenios Zeus—an epic-scale sweep operation to crack down on irregular immigration that began almost a year ago. Whoever christened the operation has a bad sense of humor: Xenios Zeus was the ancient Greek god of hospitality.

While researching police practices under Operation Xenios Zeus, I heard many disturbing accounts of clear targeting by the police on the basis of race or ethnicity during identity checks. The number of people stopped and detained is mind-boggling. […]