Coordinateur pour
les migrations

Actualités des partenaires les plus récentes

Five things you should know about disappearances
Londres, 30 août 2013

Every year in dozens of countries around the world, thousands of men, women and children are detained by state authorities for no reason, never to be seen again. They are the “disappeared”. In 2012 alone, Amnesty International documented such cases in 31 countries. Here are five facts you should know on International Day of the Victims of Enforced Disappearances, 30 August.

Since the beginning of the uprising that led to armed conflict in Syria two years ago, there’s again been a dramatic increase in the authorities’ use of enforced disappearances to silence opposition and sow fear among their friends and relatives. Thousands of people have been arrested, with many held incommunicado at unknown locations at which torture and other ill-treatment are reported to be rife. This adds to the some 17,000 people, mostly Islamists, who were disappeared in the late 1970s and early 1980s in the country. […]

Appel à l’adhésion des Etats à la Convention contre les disparitions forcées
Paris, 30 août 2013

La FIACAT, en tant que membre de la coalition contre les disparitions forcées, rend hommage aux disparus. Cela fait 32 ans que nos frères et sœurs d’Amérique Latine appartenant à la Fédération Latino-Américaine des Associations des Familles de Prisonniers Disparus ont organisé la célébration de ce qui est officiellement reconnu depuis 2010 par les Nations Unies comme étant la « Journée Internationale des Disparus ». Aujourd’hui, 30 Août 2013, la Coalition Internationale contre les Disparitions Forcées (ICAED) continue d’honorer les disparus d’Afrique, d’Asie, d’Europe, de l’Europe Méditerranéenne, de l’Amérique Latine et des Etats-Unis, qui nous sont chers. […]

Journée internationale des victimes de disparition : les familles et les ONG luttant pour les droits des victimes ont besoin de soutien et de protection
Genève, 29 août 2013

Les familles et les groupes de la société civile qui œuvrent pour les droits des victimes de disparitions forcées ont besoin d’être protégés contre les menaces et les représailles et d’être soutenus dans leur travail, ont déclaré des experts indépendants des droits de l’homme des Nations Unies dans le cadre d’un appel conjoint lancé le 30 août, à l’occasion de la journée internationale pour les victimes de disparition forcée.

« Dans leurs pays, les familles des disparus et les organisations non gouvernementales sont parfois les seules voix réclamant la vérité, la justice et des réparations pour les victimes et attirant l’attention sur le fléau des disparus sur le plan national et international », ont déclaré les experts du Comité des disparitions forcées et le Groupe de travail des Nations Unies sur les disparitions forcées ou Involontaires. « En raison du rôle fondamental qu’ils jouent, plusieurs d’entre eux sont vulnérables aux intimidations et font face à des obstacles dans leur lutte pour prévenir et combattre les disparitions forcées. […] Nous faisons appel aux Etats de prendre ou de renforcer les mesures visant à protéger les familles et les groupes de la société civile qui travaillent sur des questions liées aux disparitions forcées, et de prévenir et punir tout acte d’intimidation, de persécution ou de représailles à leur égard », ont affirmé les experts. […]

ODIHR signs agreement to provide hate crime training for Montenegrin police
Danilovgrad (Monténégro), 29 août 2013

The OSCE Office for Democratic Institutions and Human Rights (ODIHR) signed an agreement with the Montenegrin authorities on 29 August 2013 to provide training to Montenegrin law-enforcement officers in recognizing, understanding and investigating hate crimes.

The agreement to implement ODIHR’s “Training Against Hate Crimes for Law Enforcement” (TAHCLE) programme was signed in Danilovgrad, at the Police Academy of Montenegro, by Tanja Tripović, the Academy’s Acting Director, and Ambassador Janez Lenarčič, the Director of ODIHR. The programme will be implemented in close co-operation with the OSCE Mission to Montenegro.

Tripović pointed out that every year, the Police Academy incorporates a new topic into its education and training curriculum. “The signing of the memorandum of understanding today marks our first step in educating and training police officers on how to prevent and combat hate crimes”, she said. […]

Publication par le HCR d'une étude intitulée "Bouger ensemble : le mouvement involontaire et les dynamiques universelles de déplacement, de rencontre et de mixage"
Genève, 29 août 2013