Rechercher une news

Congress is strongly committed to combatting sexual violence against refugee children and minors  [12/05/2017]

“A large number of minors are lost in the wild after their arrival in Europe, running the risk of exploitation, sexual abuse and trafficking,” alerted Johan van den Hout (Netherlands, SOC), Congress Spokesperson on Children addressing the 18th meeting of the Lanzarote Committee, on 12 May 2017. He presented the work of the Congress against child abuse, the promotion of the Pact of Towns and Regions to Stop Sexual Violence against Children, the adoption of an Action Plan and the production of a toolkit in 37 languages. “Local and regional authorities, as public authorities closest to its citizens, are at the frontline of the fight against sexual crimes and exploitation committed inside their own communities” he underlined. “Since 2015 we have been organising a biennial seminar for national associations of local and regional authorities to explore how the local government associations can cooperate,” he added. The second Seminar will take place in Belgrade on 13 June 2017 and will focus on the specific situation of refugee children and minors. The Congress is also preparing a report entitled “Refugee children and minors in Europe: What role and responsibilities for local authorities?” which will be discussed by the Current Affairs Committee in October 2017. 

Statement by Johan van den Hout
Congress Pact of Towns and Regions to Stop Sexual Violence against Children
Lanzarote Convention  

<font color='#55563B' size='2'>Le Congrès est fortement mobilisé dans la lutte contre les violences sexuelles à l’égard des enfants réfugiés et des mineurs</font>

Le Congrès est fortement mobilisé dans la lutte contre les violences sexuelles à l’égard des enfants réfugiés et des mineurs  [12/05/2017]

«Un grand nombre de mineurs sont perdus dans la nature après leur arrivée en Europe, courant le risque d'exploitation, d'abus sexuels et de trafic», a alerté Johan van den Hout (Pays-Bas, SOC), porte-parole du Congrès sur les enfants en s’adressant à la 18e réunion de la Comité de Lanzarote, le 12 mai 2017. Il a présenté le travail du Congrès contre l'abus sexuel envers les enfants, la promotion du Pacte des villes et des régions pour stopper la violence sexuelle envers les enfants, l'adoption d'un plan d'action et la production d'une boîte à outils en 37 langues. 'Les autorités locales et régionales, en tant qu'autorités publiques les plus proches de leurs citoyens, sont en première ligne dans la lutte contre les crimes sexuels et l'exploitation qui sont commis dans leur propre collectivité', a-t-il souligné. 'Depuis 2015, nous organisons un séminaire biannuel pour les associations nationales de pouvoirs locaux et régionaux afin d’examiner comment les associations locales peuvent coopérer contre ce fléau', a-t-il ajouté. Le deuxième séminaire aura lieu à Belgrade les 13 et 14 juin 2017 et se concentrera sur la situation spécifique des enfants réfugiés et des mineurs. Le Congrès prépare également un rapport intitulé «Les enfants réfugiés et mineurs en Europe: quel rôle et leurs responsabilités pour les autorités locales», qui sera examiné par la Commission des questions d’actualité en octobre 2017. 

Discours de Johan van den Hout (en anglais)
Pacte des villes et régions pour mettre fin à la violence sexuelle à l’égard des enfants
Convention de Lanzarote