Rechercher une news

Gudrun Mosler-Törnström: ''Regional and national parliaments have a responsibility in the fight against populism''  [09/05/2017]

Congress President Gudrun Mosler-Törnström addressed the Conference organised on 5 May in Santiago de Compostela (Galicia, Spain), on the occasion of the 35th anniversary of the Parliament of Galicia. “The Congress is convinced that regional self-government contributes to the principles of stability and democracy within the country and in Europe as a whole,” she explained presenting the work of the Congress, in particular, the report recently adopted on “Trends in regionalisation in Council of Europe member States”. “This report showed tendencies towards recentralisation in several Council of Europe member States which represent a threat for regional government,” underlined the Congress President. “Regionalisation must respect national borders and should not be regarded as a problem or a danger, but rather as a means to maintain unity,” she said mentioning the Spanish Comunidades Autonomas which are, according to the report “real and efficient regional institutions”. Mrs Mosler-Törnström also presented an overview of the Congress thematic activities in the field of prevention of corruption, promotion of good governance, fight against radicalisation and populism. “The response to all these challenges cannot be other than European, with the involvement of regional governments and parliaments in national and European decision-making processes,” she concluded. 

Speech
Website of the Parliament of Galicia  

<font color='#55563B' size='2'>Gudrun Mosler-Törnström: ''Les parlements régionaux et nationaux ont une responsabilité dans la lutte contre le populisme''</font>

Gudrun Mosler-Törnström: ''Les parlements régionaux et nationaux ont une responsabilité dans la lutte contre le populisme''  [09/05/2017]

La Présidente du Congrès Gudrun Mosler-Törnström s’est adressée à la conférence organisée le 5 mai à Santiago de Compostela (Galice, Espagne), à l'occasion du 35ème anniversaire du Parlement de Galice. Elle a dressé un tableau détaillé des travaux du Congrès pour la promotion de la démocratie locale et régionale, la prévention de la corruption, et la lutte contre la radicalisation. Elle a, en particulier, mis l’accent sur les risques liés à la montée des populismes. « Les membres des parlements à tous les niveaux ont un rôle et une responsabilité pour contrer une rhétorique qui représente un réel danger pour nos institutions démocratiques, » a-t-elle déclaré en présentant les actions du Conseil de l’Europe et de ses institutions. La question des réponses au populisme sera au centre de la Session du Comité des Ministres (19 mai, Chypre) et du Forum Mondial de la Démocratie (8-10 novembre, Strasbourg), deux événements auxquels le Congrès prendra part. La Présidente a également présenté le rapport récemment adopté sur les « Tendances de la régionalisation dans les Etats membres du Conseil de l'Europe » qui fait le constat de tendances à la recentralisation dans plusieurs Etats membres du Conseil de l'Europe. « La régionalisation doit respecter les frontières nationales et ne doit pas être considérée comme un danger, mais plutôt comme un moyen de maintenir l'unité », a-t-elle déclaré citant en exemple les Communautés Autonomes espagnoles qui constituent, selon le rapport, des «institutions régionales réelles et efficaces». La Présidente a également mentionné sa récente rencontre avec Sa Majesté le Roi d’Espagne à l’occasion de la Session de l’Assemblée parlementaire, le 27 avril 2017. 

Discours (anglais)
Site web du Parlement de Galice