Rechercher une news

Gunn Marit Helgesen: 'Regional self-government is a way to enhance democracy'  [04/04/2017]

'Regional self-government contributes to the principles of stability and democracy. Regionalisation should be regarded as an unifying means of giving regions a say in political decision-making at both national and European level. Regional self-government is a way to enhance democracy and to give it a firmer foothold in our countries,” stated Gunn Marit Hegelsen, President of the Chamber of Regions of the Congress in her communication to the 32nd Session on 29 March 2017 in Strasbourg, France. “The Congress’ Chamber of Regions is in a position to support regionalisation efforts by fostering the principles of subsidiarity, proximity, good governance and active citizenship', she stated stressing that the Chamber will keep on contributing to the implementation of the Congress’ priorities 2017-2020 from a regional perspective and enhancing developing the strong co-operation with the European Associations of regions to foster complementarity and synergies with other tiers of government. Two thematic debates were on the agenda of the 32nd session: 'Quality democracy at regional level” and “migratory flows at border regions”, as well as an information report on elections in the Popular Assembly of the Autonomous Territorial Unit of Gagauzia of the Republic of Moldova. 

Communication by Gunn Marit Helgesen
File: 32nd Session of the Congress  

<font color='#55563B' size='2'>Gunn Marit Helgesen : « L’autonomie régionale est un moyen de renforcer la démocratie »</font>

Gunn Marit Helgesen : « L’autonomie régionale est un moyen de renforcer la démocratie »  [04/04/2017]

« L’autonomie régionale sert les principes de stabilité et de la démocratie. La régionalisation est le lien permettant d’impliquer les régions dans les processus de décision politique, tant au niveau régional qu’européen. L’autonomie régionale est un moyen de renforcer la démocratie et de l’ancrer plus fermement dans nos pays », a déclaré Gunn Marit Helgesen, présidente de la Chambre des régions du Congrès, dans sa communication à la 32e Session, le 29 mars 2017 à Strasbourg, France. « La Chambre des régions du Congrès est en mesure de faciliter les efforts de régionalisation en promouvant les principes de subsidiarité et de proximité, ainsi que la bonne gouvernance et la citoyenneté active », a-t-elle déclaré, soulignant que la Chambre continuerait à participer à la mise en œuvre des priorités du Congrès pour 2017-2020, dans une approche régionale et en intensifiant le développement de l’étroite coopération avec les associations de régions européennes, pour favoriser la complémentarité et les synergies avec les autres niveaux de gouvernement. L’ordre du jour de la 32e Session comportait deux rapports intitulés « Une démocratie de qualité au niveau régional » et « Flux migratoires dans les régions frontalières », ainsi qu’un rapport d’information sur les élections de l’Assemblée populaire de l'Unité territoriale autonome de Gagaouzie en République de Moldova. 

Communication de Gunn Marit Helgesen (anglais)
Dossier : 32e Session du Congrès