Rechercher une news

The Chair of the Committee of Ministers of the Council of Europe addresses the members of the Congress  [30/03/2017]

“Both your programmes and ours are aimed at promoting the Council of Europe’s values, bolstering inter-institutional co-operation and enhancning relations with our neighbouring countries” said Ioannis Kasoulides, Chair of the Committee of Ministers of the Council of Europe and Cypriot Minister for Foreign Affairs, when addressing the members of the Congress on 29 March 2017. Cyprus was currently planning to reform its local government arrangements and he referred to the recommendation on local democracy in Cyprus, adopted by the Congress in October 2016. He also drew attention to the numerous areas in which both the Cypriot authorities and the Congress were working, in particular to prevent radicalisation, integrate refugees and migrants, and take action against Anti-Gypsyism. “The Congress” priority, which is to improve the quality of local and regional democracy, in particular by raising awareness of human rights at local and regional level and by promoting ethical conduct and transparency, is particularly important and necessary”, he said. He also mentioned the crisis in Turkey following the failed coup d’Etat in July 2016 and said that it was the Cypriot Chairmanship’s aim “to assist the Turkish authorities to overcome the difficulties the country is facing, while ensuring compliance with our common standards with regard to human rights, democracy and the rule of law”. A debate on the detention of elected mayors and their replacement by persons designated by the government is on the agenda of the 32nd Session, following a fact-finding visit to Turkey in 2016. 

Speech
Video
File: 32nd Session of the Congress  

<font color='#55563B' size='2'>Le Président du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe s’adresse aux membres du Congrès</font>

Le Président du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe s’adresse aux membres du Congrès  [30/03/2017]

« Nos programmes sont orientés de la même façon sur l’approfondissement des valeurs du Conseil de l’Europe, le soutien de la coopération interinstitutionnelle et le renforcement des relations avec les pays de notre voisinage, » a déclaré le Président du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe et Ministre des Affaires étrangères de Chypre, Ioannis Kasoulides, s’adressant aux membres du Congrès le 29 mars 2017. Il a indiqué que Chypre envisage actuellement de réformer son administration locale et a rappelé l’adoption par le Congrès, en octobre 2016, de sa Recommandation sur la démocratie locale à Chypre. Il a également souligné les nombreux points de convergence entre les priorités chypriotes et celles du Congrès, en particulier la lutte contre la radicalisation, l’intégration des réfugiés et des migrants, et la lutte contre l’antitsiganisme. « La priorité du Congrès, qui est d’accroître la qualité de la démocratie locale et régionale, notamment en sensibilisant aux droits de l’homme au niveau local et régional et en agissant en faveur de l’éthique et de la transparence, est particulièrement importante et nécessaire, » a-t-il ajouté. Le Président du Comité des Ministres a, par ailleurs, évoqué la situation de crise en Turquie suite au coup d’Etat manqué de juillet 2016 et a souligné la volonté de la présidence chypriote « d’aider les autorités turques, tout en assurant le respect de nos normes communes en ce qui concerne les droits de l’homme, la démocratie et la prééminence du droit ». Un débat sur les détentions de maires élus et leur remplacement par des personnes nommées par le gouvernement figure à l’agenda de la 32e Session, suite à une mission d’enquête effectuée en Turquie en 2016. 

Discours
Vidéo
Dossier : 32e Session du Congrès