Rechercher une news

Piero Fassino calls for enhanced co-operation between local elected representatives from the two shores of the Mediterranean  [23/02/2017]

Addressing the 8th Plenary Session of the Euro-Mediterranean Regional and Local Assembly (ARLEM), in St. Julian’s, Malta, on 23 February 2016, Congress thematic Spokesperson on Mediterranean Partnership Piero Fassino (Italy, SOC) presented the Congress South-Med Partnership programme for Morocco and Tunisia. In the future, these activities intend to extend to other countries in the neighbourhood of the Council of Europe and aim to accompany reforms in the countries concerned. 'The Congress, drawing on the experience of its members, can contribute significantly to the on-going changes,' he explained, referring to the regionalisation reform in Morocco and decentralisation in Tunisia. After recalling the long-standing ties between the Congress and ARLEM, Piero Fassino stressed the importance of exchanges between local and regional elected representatives on both sides of the Mediterranean to address common challenges.
The Congress enjoys observer status with ARLEM since its creation in 2010 by the Committee of the Regions.
 

Agenda
Speaking notes (in French only)  

<font color='#55563B' size='2'>Piero Fassino appelle à une coopération renforcée entre les élus des deux rives de la Méditerranée</font>

Piero Fassino appelle à une coopération renforcée entre les élus des deux rives de la Méditerranée  [23/02/2017]

Intervenant lors de la 8ème Session Plénière de l’Assemblée Régionale et Locale Euro-Méditerranéenne (ARLEM), le 23 février 2017 à St. Julian’s, Malte, Piero Fassino (Italie, SOC), Porte-parole thématique du Congrès sur le Partenariat sud-méditerranéen, a présenté le programme de Partenariat Sud-Med du Congrès pour la Tunisie et le Maroc. Ces activités ont vocation dans le futur à s’ouvrir à d’autres pays du voisinage du Conseil de l’Europe et ont pour objectif d’accompagner les réformes dans les pays concernés. « Le Congrès, fort de l’expérience de ses membres, a les moyens de contribuer significativement aux changements en cours, » a-t-il expliqué, faisant référence aux réformes de régionalisation au Maroc et de décentralisation en Tunisie. Après avoir rappelé les liens de longue date entre le Congrès et l’ARLEM, Piero Fassino a souligné l’importance des échanges entre les élus locaux et régionaux des deux côtés de la Méditerranée permettant de faire face aux défis communs.
Le Congrès bénéficie du statut d’observateur auprès de l’ARLEM depuis sa création en 2010 par le Comité des Régions.
 

Programme (en anglais)
Elements du discours