Rechercher une news

Ukraine: “The Congress encourages further implementation of the principle of subsidiarity in the country”, stated Andreas Kiefer  [02/02/2017]

“Decentralisation cannot be achieved only through legislation, or through administrative and territorial reforms. It needs continuous political support and endorsement by, and empowerment of, all stakeholders, including local authorities and citizens, which leads to a change of culture and behaviour” stated Congress Secretary General Andreas Kiefer at the meeting on Decentralisation in Ukraine, achievements and perspectives, organised on 2 February 2017. The Congress Secretary General welcomed the positive results achieved by the Ukrainian government since 2014. “A better and clearer distribution of powers and responsibilities between all levels of government will benefit the Ukrainian society as a whole” he added underlining that the Congress will further contribute to the Council of Europe Action Plan in Ukraine, in particular, to strengthen the capacities of local authorities. Council of Europe Secretary General Thorbjørn Jagland stressed the importance to answer the clear expectations of Ukrainian citizens, who consider decentralisation as a mean to reduce corruption and to benefit from better services. Addressing the participants, Ukrainian Deputy Prime Minister Zubko confirmed that “promoting local self-government reform was one of the most important issues for the current government of Ukraine”. 

Statement by Andreas Kiefer
Photos [Flickr]
Decentralisation in Ukraine: political settlement needed for building lasting peace, says Council of Europe Secretary General
Promoting Local Democracy in Ukraine  

<font color='#55563B' size='2'>Ukraine : « Le Congrès encourage la poursuite de la mise en œuvre du principe de subsidiarité dans le pays », a déclaré Andreas Kiefer</font>

Ukraine : « Le Congrès encourage la poursuite de la mise en œuvre du principe de subsidiarité dans le pays », a déclaré Andreas Kiefer  [02/02/2017]

« Le processus de décentralisation ne saurait aboutir par le seul effet de la législation ou de réformes administratives et territoriales. Il requiert un soutien politique continu et l’adhésion de tous les partenaires, dont les collectivités locales et les citoyens, à qui il faut aussi donner les moyens d’agir, afin qu’en découle un changement de culture et de comportement », a déclaré le Secrétaire général du Congrès, Andreas Kiefer, lors de la rencontre « Décentralisation en Ukraine : acquis et perspectives » organisée le 2 février 2017. Le Secrétaire général du Congrès a salué les bons résultats obtenus par le Gouvernement ukrainien depuis 2014. « Une meilleure répartition des pouvoirs et des responsabilités, pour plus de clarté, profitera à la société ukrainienne tout entière », a-t-il ajouté, soulignant que le Congrès continuerait d’apporter sa contribution au Plan d’action du Conseil de l’Europe pour l’Ukraine dans l’objectif notamment de renforcer les capacités des collectivités locales. Le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland, a insisté sur l’importance de répondre aux attentes très claires des citoyens ukrainiens qui voient dans la décentralisation un moyen de réduire la corruption et de bénéficier de meilleurs services. S’adressant aux participants, le Vice-Premier-Ministre ukrainien Zubko a confirmé que « promouvoir la réforme de l’autonomie locale faisait partie des priorités du Gouvernement actuel de l’Ukraine ». 

Allocution d'Andreas Kiefer
Photos [Flickr]
Décentralisation en Ukraine : un règlement politique est nécessaire pour instaurer une paix durable, déclare le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe
Promouvoir la démocratie locale en Ukraine