News search

<font color='#55563B' size='2'>Nataliya Romanova: “It is essential that regions react and find ways to tackle the economic crisis”.</font>

Nataliya Romanova: “It is essential that regions react and find ways to tackle the economic crisis”.  [15/05/2013]

''The economic crisis is turning into a social and political one. In many countries the level of mistrust between citizens and their political leaders is reaching historical peaks'', stated Nataliya Romanova (Ukraine;, ILDG), President of the Congress’ Chamber of the Regions, at the 3rd Summit of the Assembly of European Regions on 'Regions and the Economic crisis' in Paris, France, on 16 May 2013. ''It is essential that European regions react and find ways to tackle the economic crisis, their role should be strengthened in institutional terms. We have to seek the best way of distributing powers between levels of government, with due regard for the principle of subsidiarity. We have to achieve an efficient distribution of the resources available, and, what is most important, we have to ensure that the best possible use of public money is made. For doing so, we have to involve as much as possible the citizens in the decisions that touches upon their daily lives'', she added.  

Speech  

Nataliya Romanova : ''Il est essentiel que les régions réagissent et trouvent des solutions à la crise économique''.  [15/05/2013]

''La crise économique se change aujourd’hui en une crise sociale et politique. Dans de nombreux pays, la défiance des citoyens vis-à-vis des responsables politiques atteint des niveaux sans précédent'', a déclaré Nataliya Romanova (Ukraine, GILD), Présidente de la Chambre des régions du Congrès, lors du 3e Sommet de l’Assemblée des Régions d’Europe qui s’est tenu, avec pour thème « Les régions et la crise économique », le 16 mai 2013 à Paris (France). ''Il est essentiel que les régions réagissent et trouvent des solutions à la crise économique, et que leur rôle soit renforcé sur le plan institutionnel. Nous devons définir une répartition optimale des compétences entre les niveaux d’autorité, en prenant dûment en considération le principe de subsidiarité ; il nous faut aussi assurer une répartition efficace des ressources disponibles ; enfin, et c’est le plus important, nous devons veiller à ce que les deniers publics soient utilisés de la meilleure manière possible. Pour ce faire, nous devons autant qu’il est possible associer les citoyens aux décisions qui ont une incidence sur leur vie quotidienne'', a-t-elle ajouté.  

Discours (anglais)